Quelle est la crazy glue…

Quelle est la crazy glue qui cimente nos obstacles?

Quand j’ai réalisé que plus je faisais des efforts pour changer, moins j’y arrivais et plus je me rejetais, j’ai eu un choc. Ouch !
Mais quoi faire?
Surtout pas me le reprocher, ça n’aurait qu’augmenté mon sentiment de rejet!
Alors je l’ai accepté sans me juger et j’ai senti un soulagement instantané …

Mes épaules sont descendues d’un cran, la tension dans mes mâchoires s’est enfuie et je me suis déposée avec un soupir de soulagement au fond de moi.
J’ai alors réalisé que celle en moi qui voulait me transformer, était celle qui ne me trouvait pas assez : pas assez hot, cool, brillante, gentille, bonne, évoluée et j’en passe…
Elle ne voulait rien savoir de moi, ni être vue en public en ma compagnie.
J’ai compris que « Qui » agit ou interagit en soi et « Pourquoi » fait toute la différence dans le résultat.
En fait, être « en réaction contre » au lieu d’être « en création avec » ça nous fait souvent tourner en rond.
Des fois on peut vraiment être dans le champ sans le voir, même si ce qu’on fait semble raisonnable!

Je ne connaissais pas ce secret trop bien gardé : le caramel est déjà dans notre Caramilk !
Quand on cesse de vouloir se prouver, on réalise qu’on est déjà hot, cool, doué, bon… et que chaque fois qu’on force du nez ou qu’on se met de la pression pour y arriver, on s’en éloigne…
Ce n’est pas tout ! Lever le nez sur ce qu’on est, vit, rencontre maintenant, est la crazy glue qui cimente les murs de nos obstacles et malaises.
Alors quand on ne sait plus quoi faire, il ne faut surtout pas se tomber sur la tomate ni se jeter au poubelles mais plutôt l’accepter simplement.
C’est une invitation à s’aimer jusqu’au fond du pot et à se libérer des « il faut » pour découvrir du nouveau.
Ça nous amène à découvrir des possibilités inespérées dans ce qu’on vit et rencontre grâce au génie de notre coeur qui se sert de tout pour créer du bon, du beau, du nouveau.

Par exemple, quand j’ai rencontré une impasse dans l’écriture de mon roman « Le pâté chinois de la création pure laine » c’est ce qui m’a permis de m’en sortir avec bonheur et d’aller au bout de ce projet qui me tenait à coeur,
Au départ, ça n’avait l’air ni hot, ni brillant, ni doué, mais c’était essentiel pour m’enlever du chemin et sortir le génie du coeur de sa bouteille: j’ai admis, sans me taper dessus, que ça clochait quand ça clochait, j’ai accepté de voir que ce n’était pas vivant quand ça ne l’était pas et que je ne savais pas quoi faire quand je ne le savais pas.
Ça m’a accordée avec coeur à la réalité présente, la source de tous les possibles, et rapprochée de mon désir en me gardant en mode création, plutôt qu’en mode réaction.
Une fois bien accordée, je suis restée curieuse et ouverte, branchée sur mon désir d’écrire un roman à mon goût et j’ai avancé pas à pas dans l’inconnu en suivant ce qui m’attirait ou me faisait vibrer. Et ça a marché!

Accepter, sans se juger, de vivre ces instants de vérité/vulnérabilité/inconfort pas évidents, sans laisser tomber son désir, nous permet de recevoir une manne d’inspirations et de rester dans la joie et l’émerveillement pas seulement quand on écrit, mais quand on crée et quand on vit aussi!

Pour vous rendre où vous souhaitez
et réaliser vos belles visées
faites les yeux doux à votre réalité
même si elle n’est pas maquillée
ou pas comme vous voulez
si vous l’épousez sans la trafiquer
en restant amoureux de ce que vous désirez
elle va vous libérer, vous inspirer, vous émerveiller

Denise Noël
Intervenante en création et en relations humaines
Membre de Psycho-Ressources


Publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés sur Quelle est la crazy glue…

Prévenir les comportements violents

Prévenir les comportements violents

Par Jean-Jacques Gérard
PSYCHANALYSTE CLINICIEN

Une réflexion qui vient du cœur

Juste parce que nous aurons compris que le cœur des actes qui portent préjudice à autrui c’est la détresse humaine. Celle-ci doit faire l’objet d’une nouvelle conception judiciaire: les circonstances éclairantes. La notion de « Responsabilité » étant devenue trop ambiguë et culpabilisante, nous offre une image déformée de l’humain vulnérable. Vous l’aurez compris ce cheminement là ne s’inscrit pas dans cette logique manichéenne du excuser/condamner. Il s’agit bien de comprendre et par là de répondre à : comment faire avec…?

Le cœur de mon propos est le fruit aujourd’hui de plus de 35 années d’expériences cliniques qui se repèrent en trois tranche : 10 années de travail avec des adolescents : Direction psycho-éducative. Dix années en tant que consultant auprès de professionnels des secteurs de l’enfance en danger et dix autres année en tant que psycho-victimologue clinicien et psychothérapeute. Un parcours peu commun qui contient aussi l’accompagnement psychologique voire psychoaffectif dans le champ judiciaire auprès de personnes victimes et ou auteurs. Je travaille encore aujourd’hui quatre jours par semaines dans ces sentiers là à mon bureau d’Avignon.

Je vous propose, pour bien cerner ma démarche, la lecture de « Ma traversée dans l’innommable » et aussi le plus récent « Victime de la détresse » (liens sur ma page Psycho-Ressources).

Après la mort de mon fils François, j’ai voulu répondre à cette simple question : comment on en arrive a commettre de tels actes (viol et meurtre). Aujourd’hui, j’y reviens avec des éléments de réponse. Mon désir le plus fort qui m’a poussé à cette attention m’a conduit à confronter le  » gâchis ».

Groupe de travail sur la prévention des comportements violents

Je souhaite organiser un groupe de travail sur le thème des préventions des comportements violents. Il me faut rencontrer différentes personnes et disciplines convergentes: psychothérapeute (psychodynamique), sociologue, philosophe, linguiste, historien, juriste, réalisateur documentaire et/ou long métrage.

Possibilité de créer un ouvrage collectif qui résultera de nos rencontres.

Rendez-vous sur ma page membre du site Psycho-ressources :
https://www.psycho-ressources.com/jean-jacques-gerard.html

Je vous invite à lire mes textes à la rubrique documentation et ensuite à me contacter.

Jean-Jacques Gérard
PSYCHANALYSTE CLINICIEN
Psycho-victimologie clinique, Psychothérapies psychodynamiques


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Prévenir les comportements violents

Respirez la vie ! Ghylaine Manet

Respirez la vie !
Cas cliniques de sophrologie comportementale et analytique

Ghylaine MANET
Édition ELLEBORE

SOMMAIRE

« Je suis dans un rythme infernal, je ne respire plus. Je n’ai le temps de rien, tout me pèse, je ne vis pas, je suis mal, je ne sais plus comment faire. »

Nous sommes des millions à vivre cette cadence, à vouloir retrouver le sens de notre vie, reprendre le gouvernail, respirer à nouveau et réaliser nos rêves. Cet ouvrage nous livre les témoignages de nombreuses personnes ayant réussi à transcender leurs difficultés grâce à la sophrologie enseignée par l’auteure. Chaque technique proposée est à la portée du lecteur, que ce soit pour renforcer son mental, développer son énergie vitale, changer son mode de pensée, reprendre confiance en soi et puiser dans ses ressources intérieures pour avancer et relever n’importe quel défi. Chacun est libre de vivre sa vie, chacun peut évoluer et progresser, chacun a le droit au bonheur… Ce livre en témoigne.

TABLE DES MATIÈRES

Les différents thémes abordés dans le livre :
CHAPITRE 1 AVEZ-VOUS LE TEMPS DE RESPIRER ?
CHAPITRE 2 FAITES-VOUS FACE AU STRESS ?
CHAPITRE 3 VOUS AIMEZ-VOUS ?
CHAPITRE 4 AVEZ-VOUS DES PHOBIES, DES ANGOISSES ?
CHAPITRE 5 ETES-VOUS ACCRO, DEPENDANT ?
CHAPITRE 6 ETES-VOUS PRISONNIER DE VOTRE PASSE ?
CHAPITRE 7 QU’EST-CE QUI DIRIGE VOTRE VIE ?
CHAPITRE 8 COMMENT VOUS ARMEZ-VOUS CONTRE LA DOULEUR ?
CHAPITRE 9 AIMEZ-VOUS LA VIE ?

L’AUTEUR

Auteur, Ghylaine Manet est professeure de philosophie et certifiée de lettres, psychanalyste, psychopraticienne, hypnothérapeute, sophrologue-analyste, praticienne certifiée EMDR Europe, conférencière, formatrice et superviseuse en sophrologie depuis plus de vingt ans.

Elle exerce surtout à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, où elle réside.

Site web de l’auteur :

DÉTAILS

Reliure : Broché
Nbr de pages : 332
Dimension : 16 x 22
ISBN 10 : 102300206x
ISBN 13 : 9791023002065
Prix. 22,00 €

Ghylaine Manet est membre de Psycho-Ressources


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Respirez la vie ! Ghylaine Manet

Stage Respiration & Transpersonnel (Pyrénées, Juil. 2021)

imagepyrenees-lib-sm– STAGE –
RESPIRATION & TRANSPERSONNEL

6 jours, du 19 au 24 juillet 2021, dans le splendide paysage des Pyrénées Ariégeoises.

Prendre Soin de Soi, en célébrant la vie qui nous est offerte, Accepter son mouvement, se mettre à son écoute, en lien avec la Terre mère, par le Souffle, la musique, la danse, la méditation et la créativité.

Les états élargies de conscience sont les fils conducteurs de ce stage.

Pour cela, nous ferons appel à différentes techniques liées aux cultures chamaniques, amérindiennes, et orientales ainsi qu’à la Respiration Holotropique.

Ces pratiques issues du transpersonnel forme un chemin vers la guérison de nos blessures profondes.

Une technologie d’expansion de conscience combinant l’action de la lumière et des sons viendra compléter l’étendue de nos propositions.

Plus qu’un catalogue d’activités, ce stage est intense et engageant. C’est un processus de lâcher prise, de partage, de révélation de Soi, dans une ambiance de fraternité et de légèreté estivale. Chaque proposition est dévoilée au fur et à mesure de la journée.

La simplicité, l’authenticité et la liberté d’être seront présents pour accueillir ce qui vient, ce qui est.
Le groupe est limité à 12 personnes pour offrir une plus grande disponibilité et attention à chaque participant.

Nathalie Gruel et Gilles Jaffré sont formés à la Psychothérapie ACP (Approche Centrée sur la Personne), et à la Respiration Holotropique. Ils explorent l’univers de la Psychologie Transpersonnelle et du chamanisme depuis 17 ans.

Conditions pratiques :
– 6 jours, du 19 au 24 juillet 2021
– 495 euros ( si inscription avant le 25 juin )
– Pension complète : 210 euros, chambres partagées, repas biologiques et végétariens.

Plus d’information :
Gilles Jaffré, Relation d’Aide et Psychothérapie
Membre de Psycho-Ressources.
https://www.psycho-ressources.com/relation-aide-therapie/lorient/gilles-jaffre.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Stage Respiration & Transpersonnel (Pyrénées, Juil. 2021)

La BioPsychologie Comportementale (BPC), un modèle émergent pour comprendre le développement de la personnalité.

Dr Benoît Poisson
D. Psy., psychologue, auteur et formateur
Québec, Québec, Canada

La biopsychologie est l’étude scientifique du fonctionnement du cerveau. Elle s’intéresse tout particulièrement aux processus inhérents à l’apprentissage, à la mémorisation, à la motivation, à la perception et à l’émotion en tenant compte de l’environnement.

La BioPsychologie Comportementale (BPC) est une approche intégrative tenant compte des trois facteurs du développement des comportements : l’apport de la génétique, le développement neuronal et l’apprentissage. Elle fait le lien entre les différents processus du cerveau et les comportements qui y sont associés. Deux sortes de comportements sont identifiées : ceux associés aux émotions (à court terme) et ceux associés aux personnalités (à long terme).

Ce modèle émergent apporte une nouvelle compréhension du développement de la personnalité. Il intègre les éléments des récentes recherches en neurosciences relatives aux circuits neuronaux. Ce modèle s’articule autour du développement de cinq circuits neuronaux : l’instinctivité, la sensitivité, la cognitivité, l’affectivité et la réflexivité.

L’instinctivité est le premier circuit neuronal à se développer chez le nouveau-né. Il déclenche une réponse motrice spontanée, automatique et involontaire à la suite d’un inconfort sensoriel, un réflexe nécessaire à la survie. Par exemple, c’est ce qui amène le nourrisson à pleurer lorsqu’il a faim, qu’il est fatigué, qu’il a froid, etc. C’est également ce qui porte l’enfant à retirer rapidement sa main d’une surface très chaude pour éviter de se brûler. Il réagit promptement à la douleur. C’est ainsi qu’il développe des compétences de survie. À ce niveau, il n’y a pas de pensée sur laquelle l’enfant pourrait appuyer sa réaction. En vieillissant, ce circuit pourra aussi être déclenché par d’autres facteurs tels qu’une menace réelle ou hypothétique à sa sécurité physique ou un mal-être.

La sensitivité est le deuxième circuit neuronal à se déployer chez le bébé. C’est par les sens tels que le toucher, la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et l’intéroception (perception des modifications ou des signaux provenant des viscères et des muscles) que se développe sa capacité perceptuelle. Elle lui permet de s’adapter à l’environnement en se protégeant des dangers. Comme pour l’instinctivité, il s’agit d’une réponse non consciente qui n’est pas appuyée par une pensée. Par exemple, s’il entend pour la première fois le bruit de l’aspirateur sans y être préparé, il risque de figer ou de pleurer, car il sera surpris. La réaction de surprise s’atténuera au fur et à mesure qu’il se familiarisera avec ce bruit. Il ne percevra plus ce bruit comme dangereux. Il fait ainsi un nouvel apprentissage sensoriel favorisant sa sécurité.

La cognitivité est le troisième circuit neuronal à être fonctionnelle. C’est la capacité motivationnelle qui pousse l’enfant à l’exploration et à l’expérimentation. Elle favorise le développement de la concentration, du langage et des fonctions exécutives. Ces habiletés servent à l’acquisition de connaissances et au développement de la compréhension. C’est par le jeu qu’il les développe. Par exemple, le jeu des cubes que l’on emboîte l’un dans l’autre lui permet d’apprendre les formes, les grosseurs, dedans, dehors, etc. Il apprend ainsi la base de l’arithmétique et accroît ses compétences intellectuelles.

L’affectivité est le quatrième circuit neuronal à prendre place. C’est en fait un malaise intérieur diffus et envahissant qui est associé à la capacité de sensibilité affective. C’est le fondement de l’empathie. Cet inconfort intérieur permet de ressentir et d’être touché par ce qui arrive aux autres. L’expression « se mettre dans la peau de l’autre » résume bien ce processus. Il permet l’utilisation de certains gestes pouvant amener du réconfort aux autres. Par exemple, l’enfant apporte une peluche à son ami qui pleure. Cela lui permet de créer des liens avec les autres. C’est le début du développement des compétences sociales.

La réflexivité sera le cinquième et dernier circuit neuronal à se mettre en place. C’est la capacité de mentalisation. Elle permet de réagir aux situations ponctuelles de façon consciente, délibérée et réfléchie. L’enfant prend conscience de ses réactions comportementales et de celles des autres. Il développe des habiletés d’autorégulation lui permettant de réguler ses pulsions, ses perceptions, ses motivations ainsi que sa sensibilité affective. C’est le début du développement de la morale et du sens éthique.

Dans l’approche de la BPC, ces cinq circuits neuronaux sous-tendent les cinq styles de base de la personnalité : soit le combatif, associé au circuit neuronal de l’instinctivité ; le vigilant, associé à celui de la sensitivité ; l’explorateur, associé à celui de la cognitivité ; l’altruiste, associé celui de l’affectivité et le sage, associé celui de la réflexivité. Ces cinq styles de base sont présentés à la figure suivante.

Les données neuroscientifiques ont démontré que la personnalité se développe durant l’enfance et se structure à l’adolescence parallèlement au processus de myélinisation des circuits neuronaux. Celle-ci est pratiquement complète vers l’âge de 25-30 ans, c’est ce qui explique la stabilité de la personnalité après la trentaine.

Selon l’hérédité reçue, le développement neuronal et les apprentissages que la personne a faits, trois circuits seront davantage sollicités lorsqu’elle fait face à une situation. Ces circuits sont considérés comme dominants. À partir de ceux-ci, il a été possible de définir dix styles mixtes de personnalité qui sont présentés à la figure suivante.

À partir de ces dix styles de personnalité, la BPC met l’accent sur la compréhension et la normalisation de ces différents styles. Le but est de permettre à la personne de connaître son style de personnalité et de mettre en place des outils adaptés à celui-ci afin de maintenir un équilibre optimal.

Cette approche vous intéresse?

Vous pouvez vous former à celle-ci en suivant la formation.

Pour de plus amples informations, consultez la page web:
https://www.psycho-ressources.com/psychologue/quebec/benoit-poisson.html

Dr Benoît Poisson, psychologue clinicien depuis 1976 auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes ayant des troubles de santé mentale dans différents milieux cliniques, professeur de clinique pendant quatorze ans. Il est aussi un auteur, un conférencier, un superviseur et un formateur depuis une dizaine d’années.

Madame Marianne Poisson, ergothérapeute, a acquis une expérience diversifiée auprès de la clientèle jeunesse (santé mentale, retards de développement, particularités sensorielles, troubles d’apprentissage) dans les milieux des CLSC, des centres de réadaptation et en pratique privée. Elle s’est impliquée dans l’enseignement universitaire au fil des ans.


Publié dans Actualités de la Psychologie, Approches Variées | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur La BioPsychologie Comportementale (BPC), un modèle émergent pour comprendre le développement de la personnalité.

Une histoire ça se guérit

Une histoire ça se guérit
Auteur : Danielle Perrault, psychologue
Éditions du CRAM
Publication : Mars 2021

SOMMAIRE

Et si on voyait notre vie comme une histoire? On aurait alors le pouvoir de la transformer en lui donnant un autre sens.

Et si la folie n’existait pas? Si elle n’était qu’une issue pour s’exprimer ?

Et si la vie et la mort étaient reliées par un fil énergétique que nous ne voyons pas parce que notre éducation nous a appris à le nier ?

Pour retrouver l’équilibre, nous devons plus que jamais donner sa juste place à l’hémisphère droit du cerveau (imagination, intuition, rêve), autant qu’à l’hémisphère gauche (structure, analyse, jugement).

Ainsi, nous aurons les outils pour transcender notre histoire, qu’elle qu’en soit la complexité. On en sortira – on en guérira. Elle ne sera plus une prison.

Tous les passionnants récits de ce livre sont vrais. Ils offrent autant d’éclairages sur l’éventail infini des histoires de vie.

EXTRAIT

Le cerveau droit, ce grand allié

En ce qui me concerne, je propose de tenir compte de cette moitié trop souvent bafouée pour donner un sens à notre planète mentale (l’hémisphère droit), l’utiliser pour déconstruire ce qui nous a blessé, et qui s’est cristallisé dans une partie de notre corps. J’aimerais bien faire vivre le vrai médecin qui sommeille en chacun de nous. Pour y arriver, il nous faudra réhabiliter et intégrer les inépuisables trésors logés dans cette partie trop souvent négligée de notre cerveau.

Dans le jargon scientifique, on dit que les enfants « naissent en cerveau droit ». L’hémisphère gauche, en effet, n’est pas encore structuré. Tout ce qui s’y imprime devient ainsi la réalité – celle des enfants. Ils n’ont pas encore développé le sens du temps. D’ailleurs, dans l’hémisphère droit, la notion de temps n’existe pas. Il est éternel, dirait-on. Selon les données de la science actuelle, il semble que notre cortex (celui qui pense) construit son réseau de connections neuronales qui deviendra optimal vers l’âge de vingt-cinq ans. Je pense que ces études seront revues dans l’avenir, surtout étant donné l’apparition, disons concrète… du virtuel. Avec les outils de communication dont nous disposons, la réalité et la fiction s’entremêlent de plus en plus et nous transforment peu à peu. Robots, avatars, hologrammes ne sont plus des constructions de science-fiction; ils existent dans notre présent, dans notre réalité concrète et, pourtant, ils sont tous virtuels. Notre esprit est virtuel quand il pense.

Il est aussi difficile de dompter l’hémisphère droit que celui de gauche, responsable de la structure. La création vogue entre les deux, elle voyage pour ainsi dire entre ces deux dimensions, le visible et l’invisible. Ne rêvons-nous pas toutes les nuits ? C’est maintenant un fait indéniable, démontré par la science – cette science qui a inventé des instruments concrets permettant de le prouver.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Danielle Perrault, psychologue clinicienne, partage son temps entre la psychothérapie, la recherche, l’écriture, la formation et la supervision. Elle a passé sa vie à explorer l’âme humaine, observant les êtres pour découvrir comment leur histoire s’est construite.

Pour cette femme de coeur, chaque vie est une histoire. Elle a compris qu’on pouvait rectifier le tir, que la vie de chacun pouvait être rééquilibrée. Dans cet ouvrage, elle propose des solutions faciles à appliquer pour induire un changement positif à long terme et convie son lecteur à créer sa nouvelle réalité : tout est possible.

Danielle Perrault est membre de Psycho-Ressources.

Site Web de l’auteur:

Commander aux Éditions du CRAM:

DÉTAILS

Catégorie : Psychologie | hors collection
Auteur : danielle perrault
Titre : Une histoire ça se guérit
Date de parution : mars 2021
Éditeur : CRAM ED DU
Collection : HORS COLLECTION
Pages : 282
Sujet : PSYCHOLOGIE
ISBN : 9782897212759 (2897212756)


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Une histoire ça se guérit

Electra (témoignage bipolarité)

E L E C T R A

Recueils de nouvelles
86 pages – 145×210
ISBN : 9782342023657
Publié le : 28/05/2014

Auteur: Zara Sunlight

Mon Petit Éditeur

EXTRAIT

« Sa raison s’en était allée un court instant, mais l’a emportée si loin que le demi-tour devint inaccessible, si loin de sa route, une impasse impossible à franchir, rien que l’incolore, inodore et limpide, lumière noire d’un précipice vide de la plus petite parcelle de vie, la mort. »

SOMMAIRE

« Si le récit de cette « expérience » arrive un jour à destination, peut-être sonnera la délivrance. Oh ! Surpuissante impuissance… ! On ne peut aimer un Dieu, on ne peut que l’adorer. On ne peut refaire le passé, ni deviner l’avenir… Et si tout était déjà écrit ? » Ce témoignage raconte la crise qui a mis fin à la carrière de danseuse d’Electra et a marqué le début de sa maladie. Il s’adresse bien sûr à tous, aux amoureux de la danse, et particulièrement à ceux que l’on dit « bipolaires ».

POUR COMMANDER :
Mon Petit Editeur

ELECTRA
Recueils de nouvelles – Témoignage sur la Bipolarité
Auteur: Zara Sunlight


Publié dans Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Electra (témoignage bipolarité)

Opportunité pour psychologues à Montréal

Psychologues recherchés pour location de bureaux ou devenir partenaire de notre réseau.

Nous recherchons actuellement des psychologues voulant joindre notre équipe de professionnels. Notre mission est d’offrir au public une gamme étendue de services et de favoriser le meilleur jumelage entre le client et le thérapeute.

Nous offrons une formule flexible de locations de bureaux « Clé en main » au bloc ou à l’heure. Diverses modalités d’emploi et de collaboration sont offertes. Temps partiel ou temps plein possibles.

Nos professionnels travaillent en tant que travailleurs/travailleuses autonomes. Vous pouvez recevoir des références de clients à travers notre service d’évaluation et références efficace.

Il est aussi possible de ne louer que les bureaux (si vous avez déjà votre propre clientèle) avec un tarif allégé.

Notre clinique se veut un lieu de développement pour les professionnels qui y travaillent. Possibilités de séances de supervision gratuites, de réseautage entre collègues; et de promotion internet de vos services.

Nos bureaux sont meublés, climatisés et d’allure professionnelle Ils sont dotés d’un signal wi-fi et d’une insonorisation.

Site web de la clinique :

Profil de psychologue recherché

  • Psychologue offrant de la psychothérapie pour une clientèle principalement adulte (individuel ou couple)
  • Approche intéractive ou du moins intégrative.

Besoin de clients à votre propre bureau?

Vous êtes psychologue et vous avez un bureau en pratique privé dans le secteur Montréal-Centre (Ahuntsic, Villeray, Petite-Patrie, Rosemont, Plateau Mont-Royal). Vous seriez intéressé-e à développer votre clientèle à même votre bureau privé ? Joignez vous à notre clinique et à son réseau élargi de collaborateurs.

Notre clinique comporte trois points de services très accessible par le métro (Rues St-Hubert, Jarry et Boulevard St-Joseph)

Point de service 1 – 7105 St-Hubert, bureau 301 (Montréal, Québec)
Point de service 2 – 150, rue Jarry Est (Montréal, Québec)
Point de service 3 – 1150 St-Joseph Est (Montréal, Québec)

Plus de détails sur cette opportunité en suivant ce lien:

Pour information ou pour soumettre votre candidature:
Guillaume Tétreau, psychologue/directeur
au 514-499-0399 poste 1
ou gtpsy@videotron.ca


Publié dans Actualités de la Psychologie | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Opportunité pour psychologues à Montréal

Le couple en quête de sens

Le couple en quête de sens
de Jean-Jacques Picart

Jean-Jacques Picart, praticien en psychothérapie, partage dans ce livre son expérience de la thérapie de couple et nous invite à une réflexion approfondie sur le sens de la vie à deux.

SOMMAIRE

L’étymologie du mot couple vient du latin « copula » qui signifie chaîne. Aux origines, la fonction principale du couple était d’assurer la survie de l’espèce. Mais aujourd’hui, les partenaires considèrent leur union comme le marchepied qui leur permettra d’atteindre le bonheur.

La liberté de choisir le cours de son existence est désormais préférée à l’enchaînement qui était la norme des siècles passés. Mais construire un couple durable n’est pas chose aisée. L’allongement de la durée de la vie nous confronte désormais au défi permanent de devoir chercher du sens à la cohabitation. Il faut désormais trouver chaque jour des raisons de continuer le chemin ensemble, pour ne pas sombrer dans la routine, l’épuisement ou le désamour.

Jean-Jacques Picart, praticien en psychothérapie, nous livre une restitution fine et détaillée de son travail de consultation, permettant aux couples d’avancer sur ce chemin escarpé et de trouver l’équilibre qui les rendra heureux. Ce livre, émaillé de très nombreux exemples, donne à réfléchir sur tous les thèmes qui jalonnent la vie à deux : l’amour, l’influence de la famille, la place des enfants, la communication, les comportements déviants, la sexualité, la spiritualité, la disparition du conjoint, mais aussi la séparation lorsque celle-ci est devenue inévitable…
Toutes les questions posées dans ce livre sont abordées sans jugement, avec une vision humaniste, dans l’espoir que chacun puisse trouver matière à approfondir sa propre pensée.

L’AUTEUR

Jean-Jacques Picart pratique une thérapie humaniste et multi-référentielle. Il accompagne depuis plusieurs années les couples en difficulté qui cherchent à retrouver l’élan amoureux de leur rencontre. Il a récemment publié un livre sur la souffrance au travail : Et si l’entreprise rendait heureux ? qui a obtenu une belle reconnaissance de la part de ses lecteurs.

SITE WEB DE L’AUTEUR

COMMANDER

EXTRAIT DE L’INTRODUCTION

(…) Le couple qui, depuis la nuit des temps, était une nécessité pour la survie de notre espèce, est devenu un concept de plus en plus complexe à mettre en oeuvre et à manier. Il doit tenir compte de l’allongement de la durée de la vie et de la nécessité d’envisager une vieillesse commune, du besoin d’émancipation sociale résultant du monde dans lequel nous vivons, des perspectives infinies de développement personnel qui nous sont offertes, de nos aspirations à vivre toujours plus libres et heureux.

La notion de couple dont il sera question dans ce livre s’applique indifféremment aux unions hétérosexuelles et homosexuelles car l’amour n’a pas de sexe. Pour des raisons de facilité d’écriture, le modèle hétérosexuel est, dans ce livre, celui qui est le plus mis en avant. Mais je constate que les unions homosexuelles sont, d’un point de vue émotionnel, extrêmement belles et riches et ne présentent aucune différence avec les unions hétérosexuelles. Je n’ai jamais eu la chance de travailler avec des personnes transgenres, mais j’imagine qu’il doit en être de même.

Il est fini le temps de nos arrière-grands-parents qui se contentaient de peu, étaient capables de courber le dos devant les difficultés inhérentes à la vie et prenaient le temps de s’adapter. Désormais, nous souhaitons tous que chaque journée nous apporte un maximum de richesse émotionnelle. Le couple n’est plus considéré comme une fin en soi, mais il est devenu un outil au service de la réalisation de soi. Cette fonction réductrice du couple pose néanmoins un problème, car elle crée de l’urgence là où il n’y en a pas. Elle conduit certaines personnes en recherche de l’âme soeur à ne jamais choisir, à devenir des adeptes du couple « mouchoir jetable » dans l’espoir sans cesse entretenu de trouver mieux ailleurs ; elle fait la fortune des sites de rencontres où il est désormais possible de « faire son marché » dans l’espoir d’y trouver le conjoint idéal.

L’idée selon laquelle un couple sera éphémère ou durable, en fonction des satisfactions que l’on en retirera, est de plus en plus partagée parmi les jeunes personnes. L’éventualité d’une séparation, même si elle est toujours douloureusement envisagée, fait désormais partie des hypothèses de départ. Elle est intégrée dès les premiers instants dans le schéma existentiel du couple. Je remarque que cette idée fait tache d’huile et qu’il n’est plus rare de rencontrer des personnes beaucoup plus âgées qui se reposent cette question fondamentale : pourquoi suis-je en couple et en quoi cela m’aide-t-il à vivre ? (…)

TABLE DES MATIÈRES

Remerciements
Avertissement
1 – Introduction
2 – À l’origine du couple, la rencontre
3 – L’amour dans le couple
4 – Les ingrédients d’une vie de couple réussie
5 – Le sens de la vie de couple
6 – La communication dans le couple
7 – Construire la relation au quotidien
8 – L’organisation de la vie quotidienne
9 – La prise de décision et la gestion budgétaire
10 – La joie et le bonheur dans le couple
11 – Désir et sexualité dans le couple
12 – La place des enfants dans le couple
13 – L’influence de la famille sur le couple
14 – Le couple et la spiritualité religieuse
15 – Les troubles du comportement et leur impact sur la vie de couple
16 – Quand le conjoint disparaît
17 – L’infidélité dans le couple
18 – Quand la séparation semble inévitable
19 – Rupture amoureuse et reconstruction
20 – Le travail en psychothérapie de couple
Sources et références

DÉTAILS

Titre : Le couple en quête de sens
Format : Kindle
Auteur : Jean-Jacques Picart
Taille du fichier : 944 KB
Éditeur : Publishroom (6 juillet 2020)
Nombre de pages de l’édition imprimée : 256 pages
Langue : : Français
ASIN : B089QK79TR


Publié dans Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Le couple en quête de sens

Devenez enfin votre meilleur ami !

Devenez enfin votre meilleur ami
et soyez bienveillant
avec vous-même

Bruno Bégin

C’est le titre de ma prochaine conférence en ligne.

J’ai longuement réfléchi au sujet que j’allais aborder lorsque mon agent a souhaité que je prépare une autre conférence virtuelle.

Je me suis rappelé à quel point les derniers mois ont été marqué par l’importance d’être bienveillant envers les autres, mais il y avait peu d’attention sur la bienveillance envers soi-même.

Et à ce niveau, les besoins sont énormes.

La plupart des gens ont été éduqués à développer leur capacité à prendre soin des autres alors que très peu savent comment prendre soin d’eux.

Habituellement, nous accordons une grande importance aux personnes envers lesquelles nous sommes bienveillants.

Êtes-vous suffisamment important à vos yeux pour vous traiter avec bienveillance?

Lorsque j’étais clinicien, les gens qui venaient en consultation avaient pour la plupart une grande difficulté à prendre soin d’eux-mêmes (ils avaient tendance à s’oublier) alors que c’était relativement facile de prendre soin des autres.

Ce qui est paradoxal, c’est que la plupart des gens souhaitent avoir de l’énergie et le plus d’outils pour gérer leur quotidien alors que certains se font carrément du harcèlement psychologique!

Comment peut-on se maltraiter et se sentir bien dans sa peau?

Pour être bienveillant envers soi-même, il est important au préalable de nous accorder de la valeur, n’est-ce pas?

Et la valeur que l’on s’accorde dans les différents domaines de notre vie, ça s’appelle l’estime de soi.

Et oui, il est difficile de prendre soin de soi lorsque le niveau d’estime est faible.

Plusieurs auront la peur de passer pour une personne égoïste en pensant que cela peut être mal vu aux yeux des autres.

Qui a dit cela?

Mal vu selon qui?

Attention aux croyances limitantes.

Voici quelques conseils pour avoir de la bienveillance envers soi-même:

  • Prenez du temps pour identifier les pensées nuisibles, énergivores et être à l’écoute des émotions qui s’y rattachent;
  • Portez votre attention sur ce qui est bon en vous (qualités, talents, forces, etc.);
  • Traitez-vous comme vous le feriez avec le meilleur ou la meilleure de vos amis-es.

Le 27 septembre prochain, j’approfondirai le sujet lors de ma conférence
« Devenez enfin votre meilleur ami et soyez bienveillant avec vous même ».

Cette conférence en ligne suit un rythme dynamique et offre une présentation claire, des émotions à coup sûr, des applications concrètes.

Un document d’accompagnement avec des exercices concrets vous sera offert suite à la conférence.

De plus, vous recevrez un rabais de 25% sur ma prochaine conférence d’octobre!

Tout sera en place pour vous faire vivre une expérience virtuelle inoubliable.

Vous aurez une envie irrésistible de pratiquer la bienveillance envers vous-même.

Vous inscrire à cette conférence, c’est investir dans votre potentiel.

Au plaisir de partager avec vous ce contenu passionnant avec bienveillance!

Bruno Bégin, M.Éd.
Conférencier professionnel et formateur du Québec
http://brunobegin.com

Bruno Bégin est membre de Psycho-Ressources.
https://www.psycho-ressources.com/conferencier/montreal/bruno-begin.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Colloques & Conférences | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Devenez enfin votre meilleur ami !