Prévenir les comportements violents

Prévenir les comportements violents

Par Jean-Jacques Gérard
PSYCHANALYSTE CLINICIEN

Une réflexion qui vient du cœur

Juste parce que nous aurons compris que le cœur des actes qui portent préjudice à autrui c’est la détresse humaine. Celle-ci doit faire l’objet d’une nouvelle conception judiciaire: les circonstances éclairantes. La notion de « Responsabilité » étant devenue trop ambiguë et culpabilisante, nous offre une image déformée de l’humain vulnérable. Vous l’aurez compris ce cheminement là ne s’inscrit pas dans cette logique manichéenne du excuser/condamner. Il s’agit bien de comprendre et par là de répondre à : comment faire avec…?

Le cœur de mon propos est le fruit aujourd’hui de plus de 35 années d’expériences cliniques qui se repèrent en trois tranche : 10 années de travail avec des adolescents : Direction psycho-éducative. Dix années en tant que consultant auprès de professionnels des secteurs de l’enfance en danger et dix autres année en tant que psycho-victimologue clinicien et psychothérapeute. Un parcours peu commun qui contient aussi l’accompagnement psychologique voire psychoaffectif dans le champ judiciaire auprès de personnes victimes et ou auteurs. Je travaille encore aujourd’hui quatre jours par semaines dans ces sentiers là à mon bureau d’Avignon.

Je vous propose, pour bien cerner ma démarche, la lecture de « Ma traversée dans l’innommable » et aussi le plus récent « Victime de la détresse » (liens sur ma page Psycho-Ressources).

Après la mort de mon fils François, j’ai voulu répondre à cette simple question : comment on en arrive a commettre de tels actes (viol et meurtre). Aujourd’hui, j’y reviens avec des éléments de réponse. Mon désir le plus fort qui m’a poussé à cette attention m’a conduit à confronter le  » gâchis ».

Groupe de travail sur la prévention des comportements violents

Je souhaite organiser un groupe de travail sur le thème des préventions des comportements violents. Il me faut rencontrer différentes personnes et disciplines convergentes: psychothérapeute (psychodynamique), sociologue, philosophe, linguiste, historien, juriste, réalisateur documentaire et/ou long métrage.

Possibilité de créer un ouvrage collectif qui résultera de nos rencontres.

Rendez-vous sur ma page membre du site Psycho-ressources :
https://www.psycho-ressources.com/jean-jacques-gerard.html

Je vous invite à lire mes textes à la rubrique documentation et ensuite à me contacter.

Jean-Jacques Gérard
PSYCHANALYSTE CLINICIEN
Psycho-victimologie clinique, Psychothérapies psychodynamiques


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources, Articles Thématiques | Marqué avec , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Prévenir les comportements violents

Respirez la vie ! Ghylaine Manet

Respirez la vie !
Cas cliniques de sophrologie comportementale et analytique

Ghylaine MANET
Édition ELLEBORE

SOMMAIRE

« Je suis dans un rythme infernal, je ne respire plus. Je n’ai le temps de rien, tout me pèse, je ne vis pas, je suis mal, je ne sais plus comment faire. »

Nous sommes des millions à vivre cette cadence, à vouloir retrouver le sens de notre vie, reprendre le gouvernail, respirer à nouveau et réaliser nos rêves. Cet ouvrage nous livre les témoignages de nombreuses personnes ayant réussi à transcender leurs difficultés grâce à la sophrologie enseignée par l’auteure. Chaque technique proposée est à la portée du lecteur, que ce soit pour renforcer son mental, développer son énergie vitale, changer son mode de pensée, reprendre confiance en soi et puiser dans ses ressources intérieures pour avancer et relever n’importe quel défi. Chacun est libre de vivre sa vie, chacun peut évoluer et progresser, chacun a le droit au bonheur… Ce livre en témoigne.

TABLE DES MATIÈRES

Les différents thémes abordés dans le livre :
CHAPITRE 1 AVEZ-VOUS LE TEMPS DE RESPIRER ?
CHAPITRE 2 FAITES-VOUS FACE AU STRESS ?
CHAPITRE 3 VOUS AIMEZ-VOUS ?
CHAPITRE 4 AVEZ-VOUS DES PHOBIES, DES ANGOISSES ?
CHAPITRE 5 ETES-VOUS ACCRO, DEPENDANT ?
CHAPITRE 6 ETES-VOUS PRISONNIER DE VOTRE PASSE ?
CHAPITRE 7 QU’EST-CE QUI DIRIGE VOTRE VIE ?
CHAPITRE 8 COMMENT VOUS ARMEZ-VOUS CONTRE LA DOULEUR ?
CHAPITRE 9 AIMEZ-VOUS LA VIE ?

L’AUTEUR

Auteur, Ghylaine Manet est professeure de philosophie et certifiée de lettres, psychanalyste, psychopraticienne, hypnothérapeute, sophrologue-analyste, praticienne certifiée EMDR Europe, conférencière, formatrice et superviseuse en sophrologie depuis plus de vingt ans.

Elle exerce surtout à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, où elle réside.

Site web de l’auteur :

DÉTAILS

Reliure : Broché
Nbr de pages : 332
Dimension : 16 x 22
ISBN 10 : 102300206x
ISBN 13 : 9791023002065
Prix. 22,00 €

Ghylaine Manet est membre de Psycho-Ressources


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Respirez la vie ! Ghylaine Manet

Stage Respiration & Transpersonnel (Pyrénées, Juil. 2021)

imagepyrenees-lib-sm– STAGE –
RESPIRATION & TRANSPERSONNEL

6 jours, du 19 au 24 juillet 2021, dans le splendide paysage des Pyrénées Ariégeoises.

Prendre Soin de Soi, en célébrant la vie qui nous est offerte, Accepter son mouvement, se mettre à son écoute, en lien avec la Terre mère, par le Souffle, la musique, la danse, la méditation et la créativité.

Les états élargies de conscience sont les fils conducteurs de ce stage.

Pour cela, nous ferons appel à différentes techniques liées aux cultures chamaniques, amérindiennes, et orientales ainsi qu’à la Respiration Holotropique.

Ces pratiques issues du transpersonnel forme un chemin vers la guérison de nos blessures profondes.

Une technologie d’expansion de conscience combinant l’action de la lumière et des sons viendra compléter l’étendue de nos propositions.

Plus qu’un catalogue d’activités, ce stage est intense et engageant. C’est un processus de lâcher prise, de partage, de révélation de Soi, dans une ambiance de fraternité et de légèreté estivale. Chaque proposition est dévoilée au fur et à mesure de la journée.

La simplicité, l’authenticité et la liberté d’être seront présents pour accueillir ce qui vient, ce qui est.
Le groupe est limité à 12 personnes pour offrir une plus grande disponibilité et attention à chaque participant.

Nathalie Gruel et Gilles Jaffré sont formés à la Psychothérapie ACP (Approche Centrée sur la Personne), et à la Respiration Holotropique. Ils explorent l’univers de la Psychologie Transpersonnelle et du chamanisme depuis 17 ans.

Conditions pratiques :
– 6 jours, du 19 au 24 juillet 2021
– 495 euros ( si inscription avant le 25 juin )
– Pension complète : 210 euros, chambres partagées, repas biologiques et végétariens.

Plus d’information :
Gilles Jaffré, Relation d’Aide et Psychothérapie
Membre de Psycho-Ressources.
https://www.psycho-ressources.com/relation-aide-therapie/lorient/gilles-jaffre.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Stage Respiration & Transpersonnel (Pyrénées, Juil. 2021)

La BioPsychologie Comportementale (BPC), un modèle émergent pour comprendre le développement de la personnalité.

Dr Benoît Poisson
D. Psy., psychologue, auteur et formateur
Québec, Québec, Canada

La biopsychologie est l’étude scientifique du fonctionnement du cerveau. Elle s’intéresse tout particulièrement aux processus inhérents à l’apprentissage, à la mémorisation, à la motivation, à la perception et à l’émotion en tenant compte de l’environnement.

La BioPsychologie Comportementale (BPC) est une approche intégrative tenant compte des trois facteurs du développement des comportements : l’apport de la génétique, le développement neuronal et l’apprentissage. Elle fait le lien entre les différents processus du cerveau et les comportements qui y sont associés. Deux sortes de comportements sont identifiées : ceux associés aux émotions (à court terme) et ceux associés aux personnalités (à long terme).

Ce modèle émergent apporte une nouvelle compréhension du développement de la personnalité. Il intègre les éléments des récentes recherches en neurosciences relatives aux circuits neuronaux. Ce modèle s’articule autour du développement de cinq circuits neuronaux : l’instinctivité, la sensitivité, la cognitivité, l’affectivité et la réflexivité.

L’instinctivité est le premier circuit neuronal à se développer chez le nouveau-né. Il déclenche une réponse motrice spontanée, automatique et involontaire à la suite d’un inconfort sensoriel, un réflexe nécessaire à la survie. Par exemple, c’est ce qui amène le nourrisson à pleurer lorsqu’il a faim, qu’il est fatigué, qu’il a froid, etc. C’est également ce qui porte l’enfant à retirer rapidement sa main d’une surface très chaude pour éviter de se brûler. Il réagit promptement à la douleur. C’est ainsi qu’il développe des compétences de survie. À ce niveau, il n’y a pas de pensée sur laquelle l’enfant pourrait appuyer sa réaction. En vieillissant, ce circuit pourra aussi être déclenché par d’autres facteurs tels qu’une menace réelle ou hypothétique à sa sécurité physique ou un mal-être.

La sensitivité est le deuxième circuit neuronal à se déployer chez le bébé. C’est par les sens tels que le toucher, la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et l’intéroception (perception des modifications ou des signaux provenant des viscères et des muscles) que se développe sa capacité perceptuelle. Elle lui permet de s’adapter à l’environnement en se protégeant des dangers. Comme pour l’instinctivité, il s’agit d’une réponse non consciente qui n’est pas appuyée par une pensée. Par exemple, s’il entend pour la première fois le bruit de l’aspirateur sans y être préparé, il risque de figer ou de pleurer, car il sera surpris. La réaction de surprise s’atténuera au fur et à mesure qu’il se familiarisera avec ce bruit. Il ne percevra plus ce bruit comme dangereux. Il fait ainsi un nouvel apprentissage sensoriel favorisant sa sécurité.

La cognitivité est le troisième circuit neuronal à être fonctionnelle. C’est la capacité motivationnelle qui pousse l’enfant à l’exploration et à l’expérimentation. Elle favorise le développement de la concentration, du langage et des fonctions exécutives. Ces habiletés servent à l’acquisition de connaissances et au développement de la compréhension. C’est par le jeu qu’il les développe. Par exemple, le jeu des cubes que l’on emboîte l’un dans l’autre lui permet d’apprendre les formes, les grosseurs, dedans, dehors, etc. Il apprend ainsi la base de l’arithmétique et accroît ses compétences intellectuelles.

L’affectivité est le quatrième circuit neuronal à prendre place. C’est en fait un malaise intérieur diffus et envahissant qui est associé à la capacité de sensibilité affective. C’est le fondement de l’empathie. Cet inconfort intérieur permet de ressentir et d’être touché par ce qui arrive aux autres. L’expression « se mettre dans la peau de l’autre » résume bien ce processus. Il permet l’utilisation de certains gestes pouvant amener du réconfort aux autres. Par exemple, l’enfant apporte une peluche à son ami qui pleure. Cela lui permet de créer des liens avec les autres. C’est le début du développement des compétences sociales.

La réflexivité sera le cinquième et dernier circuit neuronal à se mettre en place. C’est la capacité de mentalisation. Elle permet de réagir aux situations ponctuelles de façon consciente, délibérée et réfléchie. L’enfant prend conscience de ses réactions comportementales et de celles des autres. Il développe des habiletés d’autorégulation lui permettant de réguler ses pulsions, ses perceptions, ses motivations ainsi que sa sensibilité affective. C’est le début du développement de la morale et du sens éthique.

Dans l’approche de la BPC, ces cinq circuits neuronaux sous-tendent les cinq styles de base de la personnalité : soit le combatif, associé au circuit neuronal de l’instinctivité ; le vigilant, associé à celui de la sensitivité ; l’explorateur, associé à celui de la cognitivité ; l’altruiste, associé celui de l’affectivité et le sage, associé celui de la réflexivité. Ces cinq styles de base sont présentés à la figure suivante.

Les données neuroscientifiques ont démontré que la personnalité se développe durant l’enfance et se structure à l’adolescence parallèlement au processus de myélinisation des circuits neuronaux. Celle-ci est pratiquement complète vers l’âge de 25-30 ans, c’est ce qui explique la stabilité de la personnalité après la trentaine.

Selon l’hérédité reçue, le développement neuronal et les apprentissages que la personne a faits, trois circuits seront davantage sollicités lorsqu’elle fait face à une situation. Ces circuits sont considérés comme dominants. À partir de ceux-ci, il a été possible de définir dix styles mixtes de personnalité qui sont présentés à la figure suivante.

À partir de ces dix styles de personnalité, la BPC met l’accent sur la compréhension et la normalisation de ces différents styles. Le but est de permettre à la personne de connaître son style de personnalité et de mettre en place des outils adaptés à celui-ci afin de maintenir un équilibre optimal.

Cette approche vous intéresse?

Vous pouvez vous former à celle-ci en suivant la formation.

Pour de plus amples informations, consultez la page web:
https://www.psycho-ressources.com/psychologue/quebec/benoit-poisson.html

Dr Benoît Poisson, psychologue clinicien depuis 1976 auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes ayant des troubles de santé mentale dans différents milieux cliniques, professeur de clinique pendant quatorze ans. Il est aussi un auteur, un conférencier, un superviseur et un formateur depuis une dizaine d’années.

Madame Marianne Poisson, ergothérapeute, a acquis une expérience diversifiée auprès de la clientèle jeunesse (santé mentale, retards de développement, particularités sensorielles, troubles d’apprentissage) dans les milieux des CLSC, des centres de réadaptation et en pratique privée. Elle s’est impliquée dans l’enseignement universitaire au fil des ans.


Publié dans Actualités de la Psychologie, Approches Variées | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur La BioPsychologie Comportementale (BPC), un modèle émergent pour comprendre le développement de la personnalité.

Mag. Vivre – Printemps 2021. Vivre dans LA COHÉRENCE

ÉDITORIAL
Par Lucie Douville
MAGAZINE VIVRE

Je suis Wysiwyg et fière de l’être!

Dans le dernier mois, j’ai travaillé sur notre prochain dossier dont le thème sera : Vivre dans la Cohérence, Cœur, Corps, Esprit. Voici ce que j’en ai compris…

Si je vis à partir de qui je suis vraiment, que mes paroles, mes choix et mes actions sont en parfait accord avec mes valeurs profondes, je suis en cohérence.

Mais si je vis à partir de ce que les autres veulent que je sois, que mes paroles, mes choix et mes actions sont conditionnés par des croyances extérieures à moi, je suis en co-errance et je fais comme la majorité avec qui j’ai appris à errer sans me questionner. C’est loin d’être Wysiwyg…

J’ai toujours aimé cette expression anglaise qui est l’acronyme de : « What You See Is What You Get. » Si je parle de cohérence, je pourrais la traduire ainsi : « Ce que vous voyez de moi, ce que vous entendez de moi, ce que vous ressentez de moi, eh bien, c’est moi! »

Je ne vais pas dire ce qu’on veut que je dise, faire ce qu’on me dit de faire et aller où on me dit d’aller si ce n’est pas 100 % cohérent avec ce que je ressens. Je suis un être unique au monde et je ne pourrai jamais sacrifier mon intégrité juste pour faire partie de la majorité. Je suis wysiwyg et fière de l’être!

Pas de jeu de rôle, pas de masque, pas de fausse politesse, pas de mensonge, pas de manipulation. Que du vrai! C’est l’objectif que je me suis fixé et c’est là où je vais.

Je suis cependant consciente que je ne suis pas encore rendue à destination, que je suis un être humain qui évolue vers toujours plus de cohérence et qu’il me reste encore des conditionnements à déloger, des automatismes à démanteler et des croyances à libérer de l’emprise du passé.

Tel l’archéologue, je suis appelée à « dé-couvrir » ma vérité, couche après couche, pour la libérer de tous les aprioris sous lesquels je l’ai ensevelie : l’héritage familial et transgénérationnel, les tu dois et tu ne dois pas, le formatage de l’éducation, les dictats de la société…

En fait, je crois que lorsque nous arrivons sur Terre nous sommes tous wysiwyg, c’est-à-dire en parfaite cohérence avec l’être unique que nous sommes. Mais comme nous ne sommes pas en mesure de la vivre, eh bien, nous adhèrerons à celle des autres : parents, enseignants, employeurs…

Mais à force de vivre à partir de la cohérence des autres, on va non seulement s’éloigner de la nôtre, mais perdre de vue qui on est et le pourquoi de notre présence ici-bas. Ne sachant plus trop quoi faire ni où aller, on va commencer à co-errer. Jusqu’au jour où…

La Vie, voyant que nous nous sommes égarés, va venir attirer notre attention pour nous « ramener à la maison » et c’est avec une précision chirurgicale qu’elle va opérer ses interventions : perte d’emploi pour l’un, divorce pour l’autre, covid pour tous…

Si le chaos qui va s’installer dans notre vie va être directement proportionnel à la distance qui nous sépare de notre cohérence, il va s’estomper au fur et à mesure que nous allons nous en rapprocher. Nous pourrons ainsi passer de la co-errance à la cohérence et enfin vivre notre vie.

En fait, pour notre âme la vie n’est pas une ligne droite qui relie le point A au point B. Non! La vie, c’est un coup de circuit. On part du point A pour revenir au point A. On joue notre partie et on rentre à la Maison.

Je suis arrivée ici avec qui je suis et je vais repartir d’ici avec qui je suis. Et entre les deux? Mon défi sera de vivre en cohérence avec l’être unique que je suis, défi mieux connu sous le nom de wysiwyg.

VIVRE sera en Kiosque au Québec dès jeudi, le 1 Avril !


VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

MAGAZINE VIVRE – PRINTEMPS 2021
DOSSIER : Vivre dans LA COHÉRENCE, Corps, Cœur, Esprit
avec Thi Bich Doan

On ne peut pas dire que ce que nous vivons présentement soit vécu sous le signe de La Cohérence… Au contraire! On nous demande d’aller dans une direction puis, soudainement, on nous invite à aller dans une autre. On nous dit de faire ceci pour ensuite nous dire de faire cela. Les contradictions sont présentes dans tous les discours. On ne sait plus discerner le vrai du faux… Et pourtant, l’être humain a besoin de vivre dans la Cohérence, sinon il est vite perdu.

Alors si le monde extérieur fait preuve d’incohérence, il serait peut-être temps d’entrer en soi pour découvrir notre Cohérence intérieure, celle-là même qui, une fois découverte, ne nous fera jamais défaut.

En trouvant le chemin de notre propre cohérence nous pourrons aussi vivre en Cohérence avec celle de la Vie, cette Intelligence Suprême qui orchestre à merveille tout ce qui vit en nous et autour de nous.

Tel est le vaste sujet que nous allons explorer avec Thi Bich Doan afin qu’elle puisse partager son expérience avec nous.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose les réflexions suivantes…

  • ÊTRE EN COHÉRENCE AVEC MA VIE – Avec la Vie, avec l’Univers – Thi Bich Doan
  • CONTINUER À LAISSER PARLER SA TÊTE OU… Laisser parler son Cœur?
  • LE CŒUR, LE CORPS, L’ESPRIT… Un travail d’équipe vécu en cohérence!
  • LE GRAND ART DU LÂCHER-PRISE – Oser le vide du trapéziste
  • VIVRE PLEINEMENT – À partir de qui je suis
  • SUIVRE LA VOIE DE LA DUALITÉ À L’UNITÉ, Suivre la Voie du Coeur

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

MON DOC ET MOI : Revisiter nos résolutions, un petit pas à la fois ! Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais le printemps me rappelle chaque année l’échec des résolutions que j’avais prises au Nouvel An. Pourtant, je m’étais bien préparée et j’étais motivée à bloc! Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer entre ma belle planification et l’absence de résultats d’aujourd’hui? Pourtant, ce n’était pas si compliqué que ça…

VIVRE EN FAMILLE : Enseigner, c’est avant tout démontrer. – Un enfant ressent absolument tout ce qui se passe et il est souvent bien plus conscient que le parent ne l’est lui-même de ses propres incohérences. C’est pourquoi ils sont si sensibles à tout ce qui se dit et à tout ce qui ne se dit pas également. N’ayant pas toujours les moyens d’exprimer, ni même de comprendre la vie de façon intelligible, ils sont plus perméables à l’énergie derrière les mots.

LA COHÉRENCE CARDIAQUE… Simple mais combien puissant ! – Rencontre avec Dr Davir O’Hare – Cette simple respiration, 5 secondes inspire, 5 secondes expire, va permettre le recentrage, le rééquilibrage de tout le système. Et cette pratique, même si elle ne dure que 5 minutes, va avoir des effets physiologiques qui vont durer plusieurs heures.

VIVRE À 2 : Célibataire par choix ou vous avez déclaré forfait? – Achèteriez-vous une paire de chaussures trop petites? Bien sûr que non! Vos orteils ne méritent pas d’être comprimés, ni vos pieds abimés. Pourtant, vous êtes prêt à prendre la première personne qui passe, qui ne vous va pas, pire qui vous fait souffrir, sous prétexte que le célibat fait de vous un paria, voire un être anormalement constitué.

SPIRITUALITÉ : Et si la Vie était un parcours initiatique? – Combien de fois êtes-vous tombé sur le chemin de la vie? Avez-vous senti cette douleur à vos genoux écorchés? Cette difficulté à vous redresser? Ce déchirement dans votre cœur? Peut-être même l’impression d’exploser, comme une grenade, de l’intérieur? J’ai connu cela. Mille morceaux éparpillés à recoller et à réinventer : c’est le travail incontournable à faire pour continuer d’avancer.

BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE : Vieillir sans rétrécir? Oui, c’est possible! – Qu’on le veuille ou non, dès la cinquantaine, le corps commence à changer. Le temps nous rattrape. Notre dos peut commencer à se courber un peu. Sans qu’on s’en rende compte au début. Puis un jour, on voit notre silhouette dans le reflet d’une vitrine et on réalise qu’il faut faire quelque chose, sinon le corps vieillit trop vite. Il faut s’en occuper. Découvrez 3 trucs essentiels pour vieillir sans rétrécir!

SANTÉ GLOBALE : Œdème : Solutions naturelles à notre portée! – Incommodant et désagréable, l’œdème n’est pas une maladie, mais plutôt un symptôme qui indique que quelque chose ne fonctionne pas comme il le devrait dans l’organisme. L’origine d’un œdème peut être très variée. VIVRE a donc pensé demander à ses précieux collaborateurs les solutions naturelles qui pourraient venir en aide aux personnes aux prises avec les problèmes reliés à l’œdème.

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidien!

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources, Magazines, Publications | Marqué avec , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Mag. Vivre – Printemps 2021. Vivre dans LA COHÉRENCE

Une histoire ça se guérit

Une histoire ça se guérit
Auteur : Danielle Perrault, psychologue
Éditions du CRAM
Publication : Mars 2021

SOMMAIRE

Et si on voyait notre vie comme une histoire? On aurait alors le pouvoir de la transformer en lui donnant un autre sens.

Et si la folie n’existait pas? Si elle n’était qu’une issue pour s’exprimer ?

Et si la vie et la mort étaient reliées par un fil énergétique que nous ne voyons pas parce que notre éducation nous a appris à le nier ?

Pour retrouver l’équilibre, nous devons plus que jamais donner sa juste place à l’hémisphère droit du cerveau (imagination, intuition, rêve), autant qu’à l’hémisphère gauche (structure, analyse, jugement).

Ainsi, nous aurons les outils pour transcender notre histoire, qu’elle qu’en soit la complexité. On en sortira – on en guérira. Elle ne sera plus une prison.

Tous les passionnants récits de ce livre sont vrais. Ils offrent autant d’éclairages sur l’éventail infini des histoires de vie.

EXTRAIT

Le cerveau droit, ce grand allié

En ce qui me concerne, je propose de tenir compte de cette moitié trop souvent bafouée pour donner un sens à notre planète mentale (l’hémisphère droit), l’utiliser pour déconstruire ce qui nous a blessé, et qui s’est cristallisé dans une partie de notre corps. J’aimerais bien faire vivre le vrai médecin qui sommeille en chacun de nous. Pour y arriver, il nous faudra réhabiliter et intégrer les inépuisables trésors logés dans cette partie trop souvent négligée de notre cerveau.

Dans le jargon scientifique, on dit que les enfants « naissent en cerveau droit ». L’hémisphère gauche, en effet, n’est pas encore structuré. Tout ce qui s’y imprime devient ainsi la réalité – celle des enfants. Ils n’ont pas encore développé le sens du temps. D’ailleurs, dans l’hémisphère droit, la notion de temps n’existe pas. Il est éternel, dirait-on. Selon les données de la science actuelle, il semble que notre cortex (celui qui pense) construit son réseau de connections neuronales qui deviendra optimal vers l’âge de vingt-cinq ans. Je pense que ces études seront revues dans l’avenir, surtout étant donné l’apparition, disons concrète… du virtuel. Avec les outils de communication dont nous disposons, la réalité et la fiction s’entremêlent de plus en plus et nous transforment peu à peu. Robots, avatars, hologrammes ne sont plus des constructions de science-fiction; ils existent dans notre présent, dans notre réalité concrète et, pourtant, ils sont tous virtuels. Notre esprit est virtuel quand il pense.

Il est aussi difficile de dompter l’hémisphère droit que celui de gauche, responsable de la structure. La création vogue entre les deux, elle voyage pour ainsi dire entre ces deux dimensions, le visible et l’invisible. Ne rêvons-nous pas toutes les nuits ? C’est maintenant un fait indéniable, démontré par la science – cette science qui a inventé des instruments concrets permettant de le prouver.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Danielle Perrault, psychologue clinicienne, partage son temps entre la psychothérapie, la recherche, l’écriture, la formation et la supervision. Elle a passé sa vie à explorer l’âme humaine, observant les êtres pour découvrir comment leur histoire s’est construite.

Pour cette femme de coeur, chaque vie est une histoire. Elle a compris qu’on pouvait rectifier le tir, que la vie de chacun pouvait être rééquilibrée. Dans cet ouvrage, elle propose des solutions faciles à appliquer pour induire un changement positif à long terme et convie son lecteur à créer sa nouvelle réalité : tout est possible.

Danielle Perrault est membre de Psycho-Ressources.

Site Web de l’auteur:

Commander aux Éditions du CRAM:

DÉTAILS

Catégorie : Psychologie | hors collection
Auteur : danielle perrault
Titre : Une histoire ça se guérit
Date de parution : mars 2021
Éditeur : CRAM ED DU
Collection : HORS COLLECTION
Pages : 282
Sujet : PSYCHOLOGIE
ISBN : 9782897212759 (2897212756)


Publié dans Actualités de la Psychologie, Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , | Commentaires fermés sur Une histoire ça se guérit

Conférence virtuelle: Vivre seul(e) et heureux(se)…

À propos de cet événement
Conférence virtuelle présentée par le psychologue Yvon Dallaire.
Date et heure : Mer., 24 mars 2021, 19:00 EDT

Vivre seul(e) et heureux(se)…
Pour mieux vivre à deux… si désiré !

Une conférence pour les couples et Célibataires!

Vivre à deux n’est possible qu’à la condition de savoir vivre seul(e) et heureux(se).

Comment profiter du moment où on ne vit pas en couple pour apprivoiser la solitude et développer les aptitudes et attitudes nécessaires pour mieux vivre heureux seul et, par la suite, à deux, si désiré.

Actuellement, un peu partout dans le monde, plus de 40 % de personnes vivent seules.

Cette conférence invite à la réflexion sur soi afin d’apprendre à prendre soin de la personne la plus importante au monde et avec laquelle on est assuré de passer le reste de sa vie: soi-même.

Contenu de la conférence

  • Solitude ou isolement ?
  • Les formes de célibat.
  • Les pièges du célibat.
  • Les sept (7) catégories de célibataires malheureux.
  • Les caractéristiques des célibataires heureux.
  • Période de questions et d’échanges.

Pour information et inscription :

Au plaisir de vous y rencontrer.

Yvon Dallaire, M. Ps.
Psychologue – Auteur – Formateur – Conférencier


Publié dans Actualités de la Psychologie, Actualités Psycho-Ressources, Colloques & Conférences | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Conférence virtuelle: Vivre seul(e) et heureux(se)…

Electra (témoignage bipolarité)

E L E C T R A

Recueils de nouvelles
86 pages – 145×210
ISBN : 9782342023657
Publié le : 28/05/2014

Auteur: Zara Sunlight

Mon Petit Éditeur

EXTRAIT

« Sa raison s’en était allée un court instant, mais l’a emportée si loin que le demi-tour devint inaccessible, si loin de sa route, une impasse impossible à franchir, rien que l’incolore, inodore et limpide, lumière noire d’un précipice vide de la plus petite parcelle de vie, la mort. »

SOMMAIRE

« Si le récit de cette « expérience » arrive un jour à destination, peut-être sonnera la délivrance. Oh ! Surpuissante impuissance… ! On ne peut aimer un Dieu, on ne peut que l’adorer. On ne peut refaire le passé, ni deviner l’avenir… Et si tout était déjà écrit ? » Ce témoignage raconte la crise qui a mis fin à la carrière de danseuse d’Electra et a marqué le début de sa maladie. Il s’adresse bien sûr à tous, aux amoureux de la danse, et particulièrement à ceux que l’on dit « bipolaires ».

POUR COMMANDER :
Mon Petit Editeur

ELECTRA
Recueils de nouvelles – Témoignage sur la Bipolarité
Auteur: Zara Sunlight


Publié dans Livres, Publications | Marqué avec , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Electra (témoignage bipolarité)

Magazine Vivre – Hiver 2021

ÉDITORIAL
De Lucie Douville
MAGAZINE VIVRE

Roturier ou Chef étoilé?

Le thème de notre dossier, De l’Anxiété à la Sérénité, aurait tout aussi bien pu être De la Colère à la Clémence, De la Peur au Courage ou encore De la Captivité à la Liberté. Tout comme nous aurions pu choisir De l’Emprise à la Maitrise.

Car si on y regarde de plus près, l’anxiété est à la sérénité ce que la colère est à la clémence, la peur au courage et la captivité à la liberté : une question de maitrise.

Dans chaque goutte d’eau…

Le Bouddha nous enseigne que dans chaque goutte d’eau se trouve l’océan tout entier. En utilisant cette même analogie, nous pourrions dire que dans chaque être humain se trouve l’humanité en entier.

C’est-à-dire que nous portons tous, en chacun de nous, les aspects les plus lumineux comme les aspects les plus sombres de l’être humain, ses plus belles qualités comme ses plus grands défauts, sa bonté comme sa cruauté, ses plus grandes forces comme ses faiblesses les plus délétères.

Le secret est dans la sauce

C’est donc dire que je possède à l’intérieur de moi tous les « ingrédients » pour me « concocter » une vie aux effluves d’enfer ou de paradis. Et comme pour les grands chefs étoilés, de Dominique Crenn à Heston Blumenthal, en passant par Massimo Bottura, tout est question de dosage…

Bien dosée l’anxiété sera un guide capable de nous avertir d’un danger, la colère viendra imposer à l’autre une limite à ne pas dépasser et la peur pourra nous conseiller sur le prochain geste à poser, ou pas. Mais utilisés sans discernement, on perd non seulement le contrôle de notre « cuisine », mais on passe de chef étoilé à roturier.

Dénigrer, valoriser ou apprendre à doser?

Comme on vit sur une planète où règne la dualité, nous avons appris à diviser le beau du laid, le bon du mauvais, le bien du mal, valorisant l’un et dénigrant l’autre. Dans le camp du « beau, bon, bien » on trouve la sérénité, la clémence, le courage, la bonté, la générosité, la patience, soit tout ce qui est valorisé.

Et dans le camp adverse, celui du « laid, mal, mauvais », on trouve l’anxiété, la colère, la peur, l’égo, l’impatience, soit tout ce qui doit être banni. Mais si je bannis de ma vie des « ingrédients » qui, bien dosés, étaient là pour m’aider, je risque de rester roturier sans jamais accéder au titre de chef étoilé pour lequel non seulement moi, mais nous sommes tous destinés!

Une simple question de dosage

Prenons l’exemple de l’anxiété. Si on lui ferme la porte au nez chaque fois qu’elle vient attirer notre attention sur une personne ou une situation, on va tomber dans le piège qu’elle tentait de nous éviter, ou elle va crier de plus en plus fort pour nous réveiller, à un point tel qu’elle va finir par contrôler toutes nos pensées.

Mais si on apprend à l’écouter, à décoder ce qu’elle tente de nous exprimer, non seulement elle n’aura plus besoin de crier, mais nous allons pouvoir, ensemble, développer une relation faite de complicité.

Le trop n’est jamais bon en rien

La Vie ne nous demande pas d’être toujours vertueux, bon, serein, souriant, généreux ou patient. Tout comme elle ne nous interdit pas d’avoir un égo, d’être impatient, anxieux, en colère ou peureux. Si elle a mis tous ces « ingrédients » à notre disposition, c’est qu’elle savait que nous pourrions en avoir besoin pour mener notre vie à bien.

Elle nous demande cependant d’apprendre à bien les doser en les utilisant au moment approprié; à ne jamais être sous leur emprise, mais à développer notre maitrise.

Une petite recette pas piquée des vers

Si l’anxiété peut vous paralyser, la peur vous pétrifier ou la colère vous emporter, posez-vous la question : est-ce que je veux vraiment demeurer roturier ou si je ne préfèrerais pas plutôt accéder au rang de chef étoilé? Après tout, c’est ma « cuisine »!

Chef étoilé? Alors je connais une petite recette pas piquée des vers qui pourra vous aider à passer de l’emprise à la maitrise; quatre petits ingrédients qui, bien dosés, vont vous propulser au rang des étoilés : une part d’introspection, une d’écoute, deux de bienveillance et un brin de patience. Et là… Attendez-vous à gouter au paradis.

Lucie Douville, Éditrice


VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

HIVER 2021 – DOSSIER :
De l’Anxiété à la SÉRÉNITÉ avec Sophie Maffolini

Si l’anxiété peut parfois apparaitre sur l’écran de notre vie pour ensuite s’estomper, certaines personnes sont aux prises avec une anxiété excessive, voire même paralysante, qui affecte gravement leur qualité de vie.

Tout devient sujet à faire naitre une peur, un stress, une anticipation qui les privera totalement de leur capacité à être présent à leur vie, les forçant à vivre dans un mode de survie constant.

Mais la survie n’est pas la vie, la peur est aux antipodes de la confiance, l’anxiété est tout le contraire de la paix de l’esprit. Vivre en étant toujours à l’affut du prochain problème, de la prochaine catastrophe, d’une potentielle trahison, c’est transformer sa vie en enfer.

Il faut donc comprendre… Comment s’installe l’anxiété? Comment en vient-elle à prendre tellement de place qu’elle finit par prendre les commandes de notre existence? Et, une fois son manège démasqué, comment s’en libérer pour être enfin capable de vivre dans le vrai sens du terme?

Telles sont les questions que nous avons posées à Sophie Maffolini afin qu’elle puisse partager son expérience avec nous.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose les réflexions suivantes…
– L’ANXIÉTÉ SANS COMPLEXE Rencontre avec Sophie Maffolini
– DANS QUEL PÉTALE SE SITUE VOTRE ANXIÉTÉ La fleur de l’estime de soi
– INQUIÉTUDE, ANXIÉTÉ, ANGOISSE Comment s’en sortir?
– L’ANXIÉTÉ DE PERFORMANCE? Passer du trop au juste assez!
– POUR EN FINIR AVEC LES NUITS BLANCHES Bien préparer le terrain
– MÉDITER EN TOUT LIEU, À TOUT MOMENT Goûter à la pleine conscience
– FAIRE DE L’ANXIÉTÉ MON ALLIÉE Vive l’incertitude!
– DOMINER? NON! Apprivoiser? Oui!

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

VIVRE EN FAMILLE : Parents d’enfants anxieux? Apaisez mois, outillez mieux! Nombreux sont les parents qui, devant les craintes et inquiétudes anxieuses de leurs enfants, se sentent dépourvus et malhabiles dans leurs interventions. L’anxiété entraine une certaine souffrance pour le petit qui la vit, certes, mais également pour les personnes de son entourage, témoins impuissants d’une détresse qu’ils voudraient pouvoir amoindrir. Or, la meilleure stratégie pour aider l’enfant anxieux à surmonter son malaise, aussi difficile que cela soit, demeure néanmoins de battre en retraite… jusqu’à un certain point!

CŒUR À COEUR : Crise d’anxiété ou quête d’identité? – Rencontre avec Patrice Coquereau – «Mon métier m’a beaucoup aidé. Le fait de jouer m’a permis de mettre des mots et des images sur le mal dont je souffrais. J’ai donc fait un parcours autodidacte de guérison. C’est ce que je sentais au départ… Il fallait que je trouve par moi-même, que je donne ma propre définition de ce mal de l’âme et que j’arrive à m’approprier ces zones d’ombre en moi qui me faisaient si peur. En fait, j’avais beaucoup plus peur de la vie que de la mort. Ça, c’est clair!»

VIVRE HEUREUX AU BOULOT : À chacun son rythme – Notre vie déferle à un rythme effréné. Rythme que l’on s’impose ou rythme dicté par une société malade du temps, nous vivons en accéléré. Le monde du travail est en perpétuel changement et le moteur de l’économie exige une productivité accrue, une performance qui mousse la compétition et le sentiment d’urgence. Constat fort éloquent dont les répercussions impactent notre quotidien autant sur le plan professionnel que personnel, physique que psychologique.

SPIRITUALITÉ : L’allégorie de la semence, vous connaissez? – Nous souhaitons tous voir la semence de la paix fleurir dans notre vie tout en continuant de bien enfoncer dans notre terreau intérieur les semences de la peur. Bien évidemment, cette aspiration à la paix dans de telles circonstances est aussi légitime qu’irréaliste. Jamais un état serein ne pourra croitre s’il est arrosé de sueurs froides. Il nous faut donc changer de semences!

BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE : Ce soir, au menu… Oxygène! – « L’oxygène est devenu la première nourriture de mes cellules… Résultat? Non seulement elles peuvent carburer de façon optimale, mais comme autre bénéfice non négligeable, mon corps s’alcalinise, lui qui est trop souvent acide.» Jocelyna Dubuc

SANTÉ GLOBALE : Anxiété : Solutions naturelles à notre portée! – Il existe une multitude de solutions naturelles pour nous permettre de conscientiser, d’accueillir et de soigner notre anxiété. Nous pouvons choisir celles qui ont le plus de sens pour nous et en faire de nouvelles compagnes de vie.

TRUCS ET ASTUCES : Pour être et rester en santé, c’est à moi de jouer! – Les bienfaits de l’argile sur notre santé! – Un bain au sel de mer pour détendre les muscles endoloris, et plus encore…

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidien!

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Publié dans Actualités de la Psychologie, Magazines, Publications | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Magazine Vivre – Hiver 2021

Ateliers: Connaissance de soi par le gribouillage, Québec, Canada

image-crayons-couleurs-ccoNouvelles dates en 2021!

SESSION Print. 2021 (sur 2 fins de semaine)
Dates :
1. 27-28 fev 2021
2. 21+22 mars 2020
Lieu : 11555 ave Mgr Cook Qué. G2A 3A7
Coût : 200$
(170$ avant le 18 février)
Inscription : +20$
(non déductible)
INFO : Huguette Savard
(418) 842-1549

Dans une ambiance de respect et d’ouverture, nous vivrons des moments privilégiés d’apprivoisement de soi et de son être profond. Par des enseignements, des visualisations, des moments de dessins, des temps d’écriture et des partages en groupe toujours libres, chaque personne expérimente l’ouverture de sa conscience dans l’ici/maintenant.

Une plus grande connaissance de soi s’installe progressivement. La personne prend conscience peu à peu de ses émotions, de son fonctionnement, de ses mécanismes de défenses et de ses besoins pour s’en occuper elle-même par la responsabilisation.

Le «gribouillage» est un moyen de conscience de soi et d’évolution grâce à des outils différents que sont les lignes, les couleurs et les formes. Ces outils permettent à la personne de s’observer d’une manière plus ajustée au quotidien. Elle fait une plus grande place à son intuition. Le dessin fait appel aux forces et aux ressources de l’inconscient et de l’irrationnel. C’est un chemin vers plus de liberté et de pouvoir sur sa vie.

Le «gribouillage» devient une opportunité de poser un regard plus conscient sur soi et sur son être profond pour améliorer positivement sa vie en découvrant ses forces et son potentiel créateur, et une vision renouvelée sur sa propre quête de sens.

Huguette Savard, TRA, Thérapeute en relation d’aide
Corporation Internationale des Thérapeutes en Relation d’Aide du Canada (CITRAC)
4035 Boul. des Cimes, Neufchâtel (Québec), G2A 1M2, Canada

Nouvelles dates en 2021! Tous les détails.
https://www.psycho-ressources.com/huguette-savard.html

Publié dans Actualités de la Psychologie, Ateliers & Croissance | Marqué avec , , , , , , | Commentaires fermés sur Ateliers: Connaissance de soi par le gribouillage, Québec, Canada