Le Traitement du Trouble de Stress Post-Traumatique (…)

Le TRAITEMENT DU TROUBLE DE STRESS POST-TRAUMATIQUE (PTSD) et Ruby Villar-Documet avec Neurofeedback LORETA 2ème génération, utilisé seulement par une poignée de cliniciens dans le monde.

Publication : Xavier EON, attaché de presse

Des 15 anciens combattants de guerre diagnostiqués avec Stress Post-traumatique et traités par Neurofeedback, seulement 3 ont rechuté, alors que 14 patients avec le même trouble, suivis de façon traditionnelle ont rechuté et ont été ré-hospitalisés.

RÉSUMÉ

Le TRAITEMENT DU TROUBLE DE STRESS POST-TRAUMATIQUE (PTSD) et Ruby Villar-Documet avec Neurofeedback LORETA 2ème génération, utilisé seulement par une poignée de cliniciens dans le monde

Condensé de l’Etude scientifique sur le Neurofeedback : une méta analyse
Auteur : D. Corydon Hammond, PhD professeur et psychologue affilié à l’école de médecine de l’université de l’Utah
Publication : Journal de Neurothérapie, Vol. 10 (4) 2006
Adaptation, Extrait et traduction de l’anglais : Ruby Villar-Documet

Le système thérapeutique appelé Neurofeedback est né à la fin des années 1960. Cette méthode neurotechnologique (système de rétroaction biologique ou Electroencéphalogramme) permettant de mesurer avec précision tous les types d’ondes cérébrales et de les classer selon leurs fréquences, a conduit à la mise au point d’une approche de traitement, permettant d’éradiquer de nombreux troubles psychologiques, dans lesquels les profils d’onde cérébrale prennent une place importante.

Lorsqu’un problème surgit, on constate en effet un profil de fonctionnement cérébral, constitué d’ondes (fréquences) considérées comme atypiques.

Depuis la mise en place de cette structure de traitement, un grand nombre d’études ont été effectuées, destinées à valider l’efficacité du neurofeedback dans le traitement de nombreux troubles : Syndrome du Stress Post-traumatique, l’Epilepsie non contrôlée, les Lésions Cérébrales, et l’Accident Vasculaire Cérébral, mais aussi le TDA / TDAH, l’anxiété, l’alcoolisme, traumatismes crâniens légers, les Troubles d’Apprentissage, la Dépression, la Fibromyalgie, l’Autisme, l’Insomnie, les Acouphènes, les Maux de tête, les problèmes d’équilibre physique, et pour l’amélioration des Performances de pointe (liste non exhaustive).

À un moment où un nombre croissant de personnes sont préoccupées par les effets négatifs des traitements médicamenteux, la prise en charge par Neurofeedback peut offrir une alternative de traitement supplémentaire et non invasive pour de nombreuses maladies.

Toutefois, le public est averti lors de son choix d’un spécialiste. Le clinicien, professionnel de la santé compétente en pathologies et spécialisé dans le traitement par Neurothérapie, doit être dûment autorisé à l’exercice par les autorités de son pays – certifié par des universités et des organismes légitimement reconnus. Pour une optimisation dans le traitement, il doit idéalement être expérimenté.

Trouble de stress post-traumatique (PTSD) et le Neurofeedback

Peniston et Kulkosky (1991b) ont réalisé une étude sur 29 patients « anciens combattants du Vietnam » diagnostiqués avec un Trouble de stress post-traumatique (PTSD).

L’étude a partagé l’ensemble des patients en deux groupes :

  • 14 patients suivant un traitement traditionnel qu’ils ont appelé « groupe de contraste »
  • 15 patients sur lesquels ont a rajouté au traitement hospitalier, trente séances de 30 minutes de Neurofeedback alpha/thêta.

Trente mois après leur traitement Peniston et Kulkosky ont comparé les effets des suivis.

Lors du contrôle, les 14 patients avec le traitement traditionnel ont rechuté et ont été ré-hospitalisés, alors que seulement 3 des 15 patients suivis avec le Neurofeedback avaient rechuté.

Les patients qui étaient sous traitement médicamenteux et qui étaient traités avec le Neurofeedback avaient diminué leurs besoins en médicaments lors du suivi.

Parmi les patients recevant un traitement traditionnel, un seul patient a réduit ses besoins en médicaments, deux n’ont signalé aucun changement et 11 ont requis une augmentation des médicaments psychiatriques.

Afin d’objectiver leurs évolutions, Peniston et Kulkosky ont soumis les deux groupes de patients au test « Inventaire Multiphasique de la Personnalité de Minnesota » ce qui a démontré :

  • Que les patients suivis avec le Neurofeedback se sont considérablement améliorés sur les 10 échelles cliniques.
  • Par contre le groupe de contraste (suivi par traitement traditionnel) n’avait aucune amélioration significative sur aucune des échelles du test de personnalité.

Cette étude, ainsi que des centaines d’autres (https://www.rvd-psychologue.com/neurofeedback-traitement-hyperactivite-depression-fatigue.html) fournissent des signes encourageants, sur les résultats thérapeutiques effectifs du Neurofeedback dans le traitement du Syndrome du Stress Post-traumatique, offrant ainsi une puissante alternative contre le traitement médicamenteux, perçu comme contraignant et invasif.

Ruby Villar-Documet avec Neurofeedback LORETA 2ème génération, en France

Ruby Villar-Documet est Psychologue clinicienne d’orientation scientifique, expert en Neurofeedback et spécialiste dans le traitement des Pathologies Cognitives, Mentales et Neurodéveloppementales.

Sa démarche thérapeutique s’introduit à la suite d’une pratique acquise dans différents contextes : hospitalier spécialisé (troubles psychiatriques), expertise psychologique (criminologie – troubles psychiques), enseignement universitaire (psychopathologies), recherche cognitive spécialisée (cerveau humain, troubles psychiques, troubles neuro-développementaux et solutions thérapeutiques en rapport).

Son atout pour l’exercice est une combinaison d’expertise scientifique et d’expérience clinique de plus de 20 ans (https://www.rvd-psychologue.com/ et https://www.neurofeedback-neuroscience.fr/)

Pendant des années d’activité mise au service de la guérison des troubles, elle a creusé les informations, comparé et étudié les nombreuses publications scientifiques et approfondi ses connaissances sur l’interactivité entre le Neurofeedback et les diverses pathologies. Fruit de ces recherches et par son expérience minutieuse dans la pratique de l’approche, elle est devenue expert dans le traitement des grandes pathologies par Neurofeedback. A la suite, elle a créé sa propre méthode de traitement « Neurofeedback Excellence 1ère génération avec Z-score » https://www.neurofeedback-neuroscience.fr/neurofeedback-1-excellence/ .

En connaisseur du domaine et passionnée des solutions thérapeutiques, toujours plus précises et plus efficaces, Ruby Villar-Documet a introduit ce nouveau système à ses traitements, faisant de son cabinet le premier en France à travailler avec ce système révolutionnaire « Neurofeedback LORETA 2ème génération ».

Neurofeedback LORETA 2ème génération avec Z-score, est le dernier et le plus progressiste des systèmes, considéré comme une avancée thérapeutique majeure au cours de ces 15 dernières années. Utilisé seulement par une poignée de cliniciens dans le monde, de par les compétences requises et sa complicité technique.

En effet, Neurofeedback LORETA avec 3D, est le système de traitement cérébral le plus avancé qui soit. Son utilisation nécessite plus de compétences spécialisées et plus d’expérience dans le domaine que celles d’un clinicien traditionnel (au moins 15 ans). Lorsqu’il s’agit de résoudre des symptômes complexes ou de rééduquer le cerveau avec des conditions médicales spécifiques, de bons outils et les professionnels hautement spécialisés font toute la différence.

En France, le cabinet de Ruby Villar-Documet a intégré ce système à ses traitements depuis 2013 (peu après ces premiers résultats probants) et elle est ravie des effets, pour la pertinence d’intervention qu’il permet.

Neurofeedback LORETA avec « Imagerie 3Dimensions » (Tomographie Electromagnétique Basse Résolution) utilise une matrice complète de 19 capteurs, mettant en lien 2 000 points du cerveau pour donner une image 3D en temps réel de l’activité du cerveau.

Le QEEG, Neurofeedback LORETA profonde amplitude en 3D, possède un logiciel de recherche cérébrale de premier plan, permettant de mesurer et de cartographier directement les zones et les fonctions cérébrales profondes, pour à la suite générer la carte visuelle de l’activité du cerveau. Les mesures résultantes seront ensuite comparées à une base de données de recherche médicales (Z-score normative, répondant aux critères d’inclusion / d’exclusion, taille adéquate et transparente de l’échantillon par groupe d’âge, de sexe et en adaptation à l’amplificateur. Ces normes ont été corrélées sur le plan clinique et validées de manière croisée. Ceci est cité dans plus de 100 000 publications revues par des pairs). Cette analyse, permettant d’identifier, de localiser et de relier les symptômes à l’activité cérébrale spécifique et/ou « atypique ».

Neurofeedback LORETA donne la possibilité au soignant de cibler et de traiter des zones cérébrales profondes impliquées dans les symptômes et avec des objectifs plus précis. Il est ainsi possible de soigner des réseaux entiers du cerveau. Rééduquer aussi la cohérence (connectivité), la vitesse de traitement (phase), l’asymétrie et plus ; tous les facteurs cruciaux dans le fonctionnement optimal du cerveau.

Au cours du traitement, à travers la matrice des capteurs, la soignante est en mesure de voir les progrès de ses patients. Par la relecture minutieuse des séances et en fonction des changements, il lui est possible d’ajuster le traitement en accord avec les objectifs. Les progrès du suivi sont à jour en permanence.

Une couverture thérapeutique majeure signifie plus de points et plus de zones traitées en simultané et aussi moins des séances à réaliser.

La communication continuelle de Ruby Villar-Documet avec des chercheurs américains, des développeurs spécialisés et des spécialistes de renommée internationale dans le domaine, lui facilitent l’acquisition des derniers logiciels de traitement d’imagerie, rendant son équipement encore : plus fin pour le traitement, plus précis pour le ciblage et à jour des dernières avancées. Une imagerie plus fine et détaillée représente des meilleurs résultats. Un meilleur ciblage signifie plus de fiabilité.

Neurofeedback LORETA et l’équipement
Le système Neurofeedback LORETA coûte vingt fois plus qu’un équipement première génération. Neurofeedback LORETA n’est pas d’un système « préemballé » ou automatisé.

Le matériel que Ruby Villar-Documet utilise, est le fruit des efforts de collaboration de quelques-uns des plus grands cliniciens et chercheurs en Neurofeedback du monde, travaillant ensemble pour assembler le meilleur outil de Neurothérapie possible.

Le système Neurofeedback LORETA intégré à sa palette thérapeutique a été initialement développé et utilisé comme outil de recherche médicale. LORETA combine ainsi le logiciel NeuroGuide pour QEEG (profonde amplitude) et Neurofeedback, conçu par un des leaders mondiaux de la recherche sur le cerveau : le Dr Robert Thatcher (auteur de plus de 200 publications, dont huit livres https://carrickinstitute.com/faculty/robert-thatcher/) et les méthodes des pionniers du traitement Neurofeedback (J.Kamiya, B.Sterman https://en.wikipedia.org/wiki/Neurofeedback J.Lubar https://www.rvd-psychologue.com/dr-joel-lubar.html M.Wuttke, …). Le résultat de cette fusion a produit la première avancée majeure dans le domaine du neurofeedback au cours des 15 dernières années.

Le neurofeedback Loreta Z-Score est approuvé par la FDA et répond aux critères les plus stricts en matière de pratique du neurofeedback fondée sur des preuves. Il a fait l’objet d’une validation croisée par PET et MRi, est utilisé par des universités, des centres médicaux, l’armée américaine, des instituts de recherche (et corroboré dans plus de 650 études sur le neurofeedback)

La méthode de Neurothérapie appliquée en cabinet par Ruby Villar-Documet, a permis de soigner un plus grand nombre de troubles Cognitifs, Mentaux et Neurodéveloppementaux de façon durable et profonde, tels que : Autisme, Déficit de l’attention, Hyperactivité, Troubles de l’Anxiété, Trouble Borderline, Trouble Bipolaire, Fatigue Chronique, Troubles Dissociatifs, Epilepsie, Troubles du Sommeil, TOCS, Douleur Chronique ainsi que divers troubles de Neurophysiologie Générale (liste non exhaustive, voir plus https://www.rvd-psychologue.com/neurofeedback-traitement-hyperactivite-depression-fatigue.html )
… « Des Compétences Cliniques d’Expert et un haut niveau de sophistication technologique, agissant sur un large spectre des problématiques ; avec des résultats ciblés et un haut degré de pertinence ».

A propos de Ruby Villar-Documet
Ruby Villar-Documet
Email: villar-documet@numericable.fr
2, Place Malvesin

Bibliographie de recherche en format PDF.

Ruby Villar-Documet est membre de Psycho-Ressources:

Note: Les images de cet article sont la propriété de Ruby Villar Documet


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Articles Thématiques, Problématiques Variées, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.