Magazine VIVRE (01/2020) – Vivez-vous dans l’illusion ?

Magazine VIVRE (01/2020)
Vivez-vous dans l’illusion ?

ÉDITORIAL DU LUCIE DOUVILLE

Perdre pour se mieux retrouver

Je ne voudrais pas vous faire paniquer, mais saviez-vous que tout ce que vous avez expérimenté jusqu’à aujourd’hui ce n’était pas la réalité? Non! C’était une suite d’illusions tellement bien ficelées que vous avez cru dur comme fer que tout était vrai.

Je vous entends dire : « Voyons donc! Mes problèmes ont tous été bien réels. Ceux que je vis aujourd’hui le sont aussi! Sans parler de ceux que je traine depuis des années… » Eh bien! si vous trainez des problèmes depuis des années, il est grand temps que vous fassiez la distinction entre réalité et illusion!

Réalité ou illusion?

La réalité, elle, est. Point final! Elle a toujours été et ni vous ni moi ne pourrons jamais la changer. Mais les illusions, elles, c’est nous qui les créons et, à ce chapitre, rien n’arrête notre imagination. Un regard bizarre, un courriel qui tarde, un mot de trop et nous voilà prêts à monter aux barricades. Respirons… C’est une illusion!

Nos problèmes ne viennent pas de la réalité elle-même, mais de la perception que nous en avons. Suffit qu’une fausse perception croise notre imagination pour créer des illusions à profusion. Mais comment réussir à changer notre perception quand on vit un échec, une maladie ou une trahison? J’avoue qu’ici ça demande un peu d’acrobatie.

Pour découvrir et apprécier qui je suis

Neale Donald Walsh part du principe que pour connaitre et apprécier quelque chose à sa juste valeur, il faut souvent avoir – au préalable – expérimenté son contraire : froid/chaud, noirceur/lumière, tristesse/joie, échec/réussite, maladie/santé. C’est vrai pour nous aussi. Nous ne pouvons faire l’expérience de qui nous sommes vraiment que dans l’espace de ce que nous ne sommes pas.

Il se peut donc que nous ayons à expérimenter les côtés les plus « sombres » de nous-mêmes pour connaitre et apprécier ceux qui sont les plus « lumineux » : expérimenter la peur pour découvrir notre courage; affronter un échec pour découvrir notre débrouillardise ou nous sentir totalement démunis pour découvrir que nous possédons des ressources infinies. Tout comme il se peut que nous ayons à gouter à la toute-puissance de la réussite pour découvrir notre incommensurable vulnérabilité.

Des terrains de jeux sur mesure

Comme c’est dans l’eau qu’on apprend à nager, c’est à travers nos expériences que nous pourrons évoluer. On aura beau lire tous les livres sur la peur, c’est en la rencontrant nez à nez qu’on pourra la surmonter; c’est seulement en traversant un échec qu’on pourra réaliser qu’il n’est pas la fin du monde appréhendée, mais le début d’une aventure inespérée!

Mais pour vivre des expériences aussi diversifiées, nous avons besoin de « terrains de jeux » personnalisés où nous « amuser »… C’est donc par notre perception de la réalité que nous allons créer des illusions qui vont devenir des occasions inespérées de mettre à profit des forces jusque-là endormies : courage, empathie, détermination, débrouillardise, humilité, patience, persévérance, confiance en soi et en la Vie.

On a tous le choix : y croire ou pas!

Absolument toute notre vie se joue sur ce simple choix : y croire ou pas! Si je choisis de croire que l’échec que je vis est réel, je vais faire de cette illusion ma prison et m’enfermer dans une multitude d’émotions : colère, impuissance, dévalorisation, dépression, etc.

Mais si je choisis de croire que cet échec est une illusion, ce qu’il est en réalité, comme tous les problèmes rencontrés, je pourrai utiliser ce « terrain de jeu » pour « m’amuser » à exploiter des qualités qui pourront, ensuite, servir à désamorcer les prochaines illusions que je vais créer : audace, courage, persévérance, confiance, sans oublier vigilance et lucidité.

Prisonnier à vie? Non merci!

Nous ne sommes victimes, ni de personne ni de rien, si ce n’est des illusions que l’on entretient. Rien ne sert d’en vouloir au monde entier pour des problèmes que l’on traine depuis des années, car c’est nous qui les avons créés et ça, ce n’est pas une illusion, c’est la réalité! Et c’est en faisant face à cette réalité que tout peut se régler.

Lucie Douville
Magazine VIVRE


VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

Magazine VIVRE – JANVIER 2020
DOSSIER : VIVEZ-VOUS DANS L’ILLUSION? Avec Neale Donald Walsh

Qu’est-ce qu’une illusion? Qui ou qu’est-ce qui les crée? Et surtout pourquoi? Comment savoir si ce que je vis est vrai ou pas; réalité ou pure création de mon imagination? Ces questions sont importantes à répondre si on ne veut pas errer toute notre vie, passant d’une illusion à une autre sans jamais vraiment connaître la Vérité, notre Vérité…

Neal Donald Walsh nous présente les illusions comme je ne les avais encore jamais comprises : « Sans le froid le chaud n’existe pas. Comme nous souhai-tons savoir Qui Nous Sommes Vraiment, nous devons d’abord créer l’expérience de Qui Nous Ne Sommes Pas et nous allons y arriver par l’illusion.»

Les illusions vont donc nous fournir un «terrain de jeu» pour expérimenter la maitrise de notre vie, ou pas… L’illusion deviendra un outil pour celui qui l’utilise ou une prison pour celui qui y adhère.

La Grande illusion, c’est que les illusions n’existent pas. En fait elles n’existent et ne bousillent la vie qu’à ceux et celles qui y croient. Les autres ont appris à voir au-delà, ils ont compris que les illusions sont de simples outils d’évolution.

Tel est le vaste et grandiose sujet que nous abordons avec Neale Donald Walsch dans ce tout nouveau dossier du Magazine VIVRE.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose des réflexions sur…

  • DIEU PARLE À TOUT LE MONDE… QUI ÉCOUTE? Voilà la question! avec Neale Donald Walsch
  • UN MONDE D’ILLUSION – De l’atome à l’Homme
  • ÉCHEC OU FIN DE CYCLE? – L’échec n’existe pas!
  • LE TEMPS – Accélération ou illusion?
  • MALADIE OU RECHERCHE D’ÉQUILIBRE? – Que vient nous dire le corps?
  • LA PEUR? – La plus grande des illusions!
  • VIVEZ-VOUS LA RÉALITÉ – Ou vous racontez-vous une histoire?

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

IL ÉTAIT UNE FOIS : « Au début j’y ai cru. Mais ensuite… » – Ce n’est pas parce que c’est dit par un enseignant reconnu, qui a écrit des livres, qui tient un micro, qui a des centaines de milliers de vues sur YouTube qu’il faut forcément croire ce qu’il dit. Il faut aller chercher sa propre vérité intérieure et choisir par soi-même le regard que l’on pose sur notre réalité. Témoignage de Stéphane BRISSET qui a été dans une secte pendant 20 ans.

VIVRE EN FAMILLE : Être un parent parfait? C’est loin d’être parfait! – Il y a autant de concepts théoriques du parent idéal qu’il y a de parents. Cependant ce qu’il faut comprendre, c’est que, quel qu’il soit, ce concept correspondra à coup sûr à un parent irréel qui ne peut absolument pas être incarné. Pourquoi? Parce qu’il est fabriqué à partir de caractéristiques humaines morcelées, scindées en deux, desquelles on a gardé uniquement la partie qui fait notre affaire.

ALIMENTATION : Biochimie et hormones au service du bonheur – Le Dr Sears nous invite à associer tous nos états d’être, d’âme et de corps, à l’étroite relation qui existe dans le rapport entre les protéines, les lipides et les glucides que nous consommons via notre alimentation. Si ce rapport est déséquilibré, admettons que nous consommions trop de sucre, nos hormones vont automatiquement se dérégler et, finalement, on ne se sentira pas bien du tout…

SANTÉ GLOBALE : La santé des yeux, de l’intérieur vers l’extérieur ! – Nos yeux sont la porte d’entrée de la lumière vers notre cerveau. Considérés comme des miroirs de l’âme, ils sont aussi le reflet de notre santé intérieure. Les capillaires sanguins qui apportent les éléments nutritifs à nos yeux sont plus fins qu’un cheveu. Si chez certaines personnes le sang a de la difficulté à circuler dans les veines des jambes et cause des varices, imaginez ce qui peut arriver aux yeux!

VIVRE À 2 : L’AMOUR… Une question d’hormones ou d’engagement? – Grâce à certaines expériences d’imagerie cérébrale, en effet, il a été constaté chez les amoureux une baisse d’activité dans les zones du cerveau associées aux émotions désagréables et au jugement des intentions d’autrui. En d’autres termes, les capacités de discernement de l’amoureux semblent mises en veilleuse, ce qui cautionnerait le vieil adage prétendant que l’amour rend aveugle.

ART DE VIVRE ET SPIRITUALITÉ : Je suis qui je suis grâce à qui j’ai été ! – Mon passé… Je l’ai regardé souvent de travers et je lui en ai voulu. Je l’ai accusé de beaucoup de choses. Je pourrais même dire que j’en ai haï de grands bouts et eu honte de certains autres. J’ai pensé maintes fois que mon passé n’était pas du tout comme j’aurais voulu qu’il soit, que si j’avais pu, je l’aurais effacé complètement afin de pouvoir tout recommencer. Mais finalement…

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidi

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Magazines, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.