Magazine Vivre 03/2020 – Suis-je toujours fidèle à moi-même ?

ÉDITORIAL (MARS 2020)
Lucie Douville, Magazine VIVRE

Semper Fidelis, Toujours Fidèle…

Telle est la devise de ceux et celles qui s’engagent à protéger le territoire et défendre les valeurs de leur pays, devise qui devrait d’ailleurs être gravée en lettre d’or sur notre berceau à notre arrivée.

En fait, « Toujours fidèle – non pas à mon pays – mais à qui je suis » devrait être LA devise à se répéter pour ne jamais oublier. Mais bon… Moi je ne l’ai pas fait et donc, j’ai oublié! Ce « léger » oubli aura engendré les plus gros conflits dans ma vie.

Exilée en pays étranger

Plutôt que de « protéger mon territoire » en restant fidèle à qui j’étais et aux valeurs que je portais, j’ai exporté ma fidélité. Pourquoi? Pour être aimée, pour avoir des ami(e)s, pour faire partie de la gang, pour être à la mode; pour plaire à mes parents, à mes professeurs; pour ne pas être rejetée. Mauvaises idées…

J’ai été blessée…

Si, dans la première moitié de ma vie, j’ai su faire preuve de fidélité envers ma famille et ce qu’elle m’a enseigné, si j’ai su être fidèle en amitié, en amour, au boulot, parfois même trop, l’idée de me jurer fidélité ne m’a jamais effleurée, en tout cas pas avant que ma fidélité aux autres ne soit douloureusement bafouée. Ce choc brutal, mais combien salutaire, m’a forcée à faire un arrêt sur image pour faire l’inventaire de mes blessures de guerre, et surtout du pourquoi j’ai été blessée.

Une fidélité à sens unique

En n’étant pas « connectée » à qui j’étais, je voyageais dans ma vie avec un GPS que j’avais moi-même fermé : rien pour me guider ou me prévenir du danger. Je me suis donc vite égarée dans la forêt des malaimés où de nombreuses embuscades m’attendaient.

J’ai été fidèle à des amoureux qui m’ont trompé, à des ami(es) qui m’ont trahi, à des modes qui n’étaient pas pour moi, à des croyances qui m’ont éloigné de ma vérité. Résultat? Bien sûr j’ai été blessée par toutes ces infidélités. Mais la pire, c’est celle que je me suis moi-même infligée en jouant des rôles empruntés juste pour être aimée. Tout ça devait s’arrêter. J’étais épuisée.

Je rentre au pays

J’ai alors choisi de « rentrer au pays ». Je devais renouer avec ce fameux « qui je suis » que j’avais abandonné. Mais après toutes ces années, je ne savais même plus qui j’étais. Je me suis donc armée de patience, je me suis cherchée et je me suis trouvée. Au fond, je m’attendais.

Je suis…

Unique! Je suis née de la rencontre d’un des 100 millions de spermatozoïdes de mon père avec un des 500 ovules de ma mère. J’ai été conçue et suis née au jour, à l’heure, au tictac et sous le ciel qui m’était prédestiné. Deux copies comme moi ça n’existe pas!

Je sais…

Si la Vie a investi autant d’énergie pour me donner une vie, ce n’était surement pas pour me laisser la renier? Je suis donc munie d’un GPS programmé pour m’aider à ne jamais oublier ni qui je suis, ni ce que je viens accomplir ici. Une partie de moi, en moi, sait tout de moi et sera toujours là pour moi. Suffit de m’y connecter.

Je viens…

Ce que je viens « accomplir ici » n’a rien à voir avec ce que je viens « faire ici » dans ma vie professionnelle, familiale, sociale ou amoureuse; ni même avec cette fameuse « mission de vie » que plusieurs cherchent à l’extérieur d’eux-mêmes comme autant de chevaliers de la Table ronde en quête du Saint Graal. Il n’existe qu’une seule et unique mission de vie : rester fidèle à qui on est tout au long du trajet.

Aujourd’hui…

En survolant ma vie, j’ai réalisé que plus je me suis investie à l’extérieur de qui je suis, plus j’ai idéalisé l’autre, ses valeurs et ses besoins au détriment des miens, plus j’ai été blessée. L’équation est simple : plus je m’éloigne de qui je suis, plus je crée d’espace pour les conflits.

Si je m’étais engagée à protéger mon territoire et à défendre mes valeurs, oui, j’aurais surement vécu des conflits, oui j’aurais pu être blessée, mais jamais autant que je ne l’ai été. Mais bon… Aujourd’hui, pour moi, l’oubli est chose du passé : Semper Fidelis… Semper Fi pour les initiés.

Lucie Douville


En Bref – Magazine VIVRE – Mars 2020

VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

MARS 2020 – DOSSIER :

RESTER FIDÈLE À QUI JE SUIS…
Avec Natacha Calestrémé

Quel défi que celui de rester fidèle à qui je suis sur la scène de ma vie, tout au long de ma vie! Surtout quand le tout premier rôle que j’y joue en est un de dépendance absolue et, qu’au départ, la seule façon de me définir sera tributaire de ce que je vais découvrir dans le regard et les paroles de ceux et celles avec qui je partage ma scène. Qui suis-je? Je suis qui on dit que je suis…

Il faudra des années et nombre d’expériences, parfois agréables et souvent pas, pour faire tomber toutes les étiquettes qu’on m’a accolées et découvrir qui je suis vraiment. Pour certaines personnes le chemin sera exigeant, oui, mais jamais au-dessus de leurs forces. Pour d’autres, c’est une toute autre histoire…

Certaines personnes vont tellement se perdre de vue que, telle une brebis égarée, elles vont rencontrer un berger qu’elles vont idéaliser au point de lui jurer fidélité. « Il/elle m’aime tellement…» Mais pendant ce temps le berger va construire un enclos, en apparence confortable, qui va se resserrer toujours un peu plus jusqu’à les priver de toute liberté, même celle d’exister. Qui suis-je? Je suis ce qu’il/elle dit que je suis…

Alors comment rester fidèle à qui je suis, tout au long de ma vie, et comment me retrouver si jamais je venais à m’égarer? Tel est le vaste et grandiose sujet que nous abordons avec Natacha Calestrémé dans ce tout nouveau dossier du Magazine VIVRE.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose des réflexions sur…

  • LE VOL D’ÉNERGIE, VOUS CONNAISSEZ? Rencontre avec Natacha Calestrémé
  • RETROUVER MON ENGAGEMENT À MOI-MÊME
  • ÊTRE JOYEUSEMENT INFIDÈLE AUX IDÉES FIXES
  • MAIS QUI SUIS-JE AU JUSTE?
  • ALLONS-NOUS JOUER AU CAMÉLÉON TOUTE NOTRE VIE?
  • LE CHEMIN DE LA GRATITUDE, UN RETOUR VERS SOI
  • REDRESSEZ-VOUS. BOMBEZ LE TORSE. ÉLEVEZ LE REGARD.
  • I AM THAT I AM

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

CŒUR À COEUR : Sans ma personnalité, qui suis-je? Tout simplement Moi! Rencontre avec Laurent GOUNELLE – « Connais-toi toi-même ». C’est la clé de tout! Se connaitre soi-même pour comprendre nos fonctionnements, pour comprendre en quoi notre vision de nous-mêmes et de la vie est biaisée afin de pouvoir se libérer et vivre pleinement, dans notre essence, être soi-même et surtout apprendre à écouter son coeur, ce qui est pour moi la clé de la Voie.

VIVRE EN FAMILLE : On a 18 ans pour élever un enfant, alors pas de panique! – C’est notre rôle d’encadrer nos enfants, de leur enseigner les bons comportements et de les guider afin d’en faire des personnes respectueuses et gentilles. Toutefois, il faut leur donner le temps de se développer, d’expérimenter et, surtout, le droit de faire des erreurs et d’en assumer les conséquences.

VIVRE HEUREUX AU BOULOT : L’Art de se vendre en formule tout inclus – Au boulot comme dans la vie, j’ai toujours considéré que mon authenticité était une de mes plus belles marques de commerce, ma signature… Mais ça n’a pas toujours été facile de le rester. Je me suis égaré à quelques reprises. Je suis un être humain… Mais j’ai mis beaucoup d’énergie à rester moi-même à travers les années. Cette valeur est pour moi un phare. Encore à ce jour, je reste persuadé que l’authenticité est un atout extraordinaire.

ALIMENTATION : Le bouillon d’os… Véritable fontaine de Jouvence! – Nos articulations, nos tendons, nos os, nos cheveux, nos ongles et notre peau raffolent du collagène, de ses minéraux et nutriments. Vous savez, cette délicieuse « gelée » qui a l’air d’un jello salé : c’est le collagène dont je vous parle. Lorsqu’on vieillit, on est en perte de collagène; la peau se flétrit, les cheveux tombent et nos muscles perdent du tonus. On a donc besoin de cet élixir plus que jamais.

SANTÉ GLOBALE : Je veux respirer à pleins poumons! – Infection généralement virale, faisant souvent suite à un rhume ou une grippe, la bronchite aigüe se traduit par une inflammation des bronches, avec sécrétion de mucus et toux persistante. Avec un bon système immunitaire et de bons soins, il est facile de s’en remettre à l’intérieur de deux à trois semaines. Dans certains cas, la bronchite peut devenir chronique et persister plusieurs mois. En tout temps, de nombreux soins peuvent raccourcir le temps de la maladie et permettre à notre corps de reprendre le dessus.

VIVRE À 2 : La seule carte à jouer en amour? Se jurer fidélité à soi-même! – S’il y a bien une personne dans votre couple envers laquelle vous devriez rester fidèle jusqu’à la mort, c’est bien vous-même. Pourtant, vous êtes souvent la première ou le premier à vous trahir… Comment ne pas tomber dans ce fameux piège?

ART DE VIVRE ET SPIRITUALITÉ : Un ashram dans mon salon? C’est la retraite parfaite! – Qui d’entre nous n’a pas cherché à s’offrir une retraite dans un ashram en Inde ou dans un monastère? Qui n’a pas rêvé de faire le chemin de Compostelle, un pèlerinage à Lourdes, une retraite Vipassana ou un tour du monde pour régler, une fois pour toutes, nos questionnements, nos peurs et trouver notre « mission » de vie? Et si tout ça pouvait se passer dans notre salon!

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidien!

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie, Magazines, Publications, Sites & Services Web, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.