Magazine VIVRE – Être… C’est tout !

Magazine VIVRE – Juillet-Aout 2020 – Être… C’est tout !

ÉDITORIAL DE LUCIE DOUVILLE

Quand on nait, on Est

En fait, c’est tout ce qu’on sait faire! ÊTRE est notre seule et unique priorité. Idéalement, ça devrait être ainsi tout au long de notre vie, mais bon… Au début on « est », puis on commence à « faire », à faire un peu plus, à faire toujours plus et, sans trop s’en rendre compte, on perd de vue qui on est. On fait.

Dieu merci, la Vie nous a dotés d’une sauvegarde automatique de toutes nos données…

Être me suffit

Tout comme le gland porte en lui l’avenir du chêne, sous des allures d’extrême fragilité l’enfant porte déjà, gravé en lui, la totalité de l’Être humain qu’il va devenir, non pas au niveau de ce qu’il va faire dans la vie, mais de qui il va Être tout au long de sa vie : son identité, son essence, ses valeurs, ses qualités, ses forces, ses talents, ses rêves, ses aspirations, c’est-à-dire qui il est déjà.

C’est surement cette qualité de présence qui nous attire autant chez un jeune enfant. On ressent sa capacité à Être lui-même, sans compromis, sans faux-semblant, sans déguisement. Il est sans rien avoir à dire, à prouver, à gagner, à parader. Il n’a ni besoin de plaire ou d’être validé. Il est. Ça lui suffit. Ainsi va sa Vie.

Puis vient le « tout-faire-pour »

Mais si, au début, nous sommes persuadés que nous n’avons rien à faire pour Être – et nous avons raison – lentement mais surement cette croyance va s’inverser pour devenir « Je dois tout-faire-pour » être…

Nous allons donc commencer à tout-faire-pour être gentil, pour plaire, pour être aimé; tout-faire-pour avoir des amis, pour être accepté; tout-faire-pour performer, pour réussir, pour gagner, pour gagner encore plus, toujours plus. On va finir par croire dur comme fer qu’il faut tout-faire-pour réussir dans la vie.

Tout-faire-pour! Mais jusqu’où?

Dans cette jungle du tout-faire-pour, si certaines des choses que nous allons faire vont être en parfaite résonnance avec qui nous sommes vraiment, il y en a d’autres qui vont nous en éloigner dangereusement.

Certaines personnes vont « gagner leur vie » au détriment des valeurs et des rêves qu’elles portent; d’autres vont passer leur vie à « être-comme » ceux qui les ont précédés, éduquant comme ils ont été éduqués, aimant comme ils ont été aimés, jugeant comme ils ont été jugés. Sans oublier tout ce que l’on pourra faire juste pour être aimé.

Plus j’en faisais, moins ça marchait!

Personnellement, j’ai déjà vécu une relation de couple dans laquelle je me suis littéralement perdue de vue. Au départ j’étais persuadée que je devais « tout-faire-pour » que ça marche, car être simplement moi ça ne suffirait pas.

Mais plus j’en faisais et moins ça marchait, et moins ça marchait, plus j’en faisais, m’éloignant toujours plus de qui j’étais. Et, un jour, je n’ai plus reconnu la femme que j’étais devenue.

Qu’est-ce qu’on fait maintenant?

Si mettre fin à cette relation a été pour moi une véritable bénédiction, dans les jours qui ont suivi je ne reconnaissais plus rien de ma vie. J’avais l’impression d’être debout devant un trou béant, c’était paniquant. En m’exilant au pays du « faire », j’avais perdu tous mes repères. Je ne savais plus ni qui j’étais, ni ce que j’aimais, ni ce que je voulais.

Alors qu’est-ce que j’allais faire??? Rien… ÊTRE allait devenir ma seule et unique priorité. Je voulais me retrouver pour ne plus jamais, ô grand jamais, m’abandonner.

Revenir à nos racines

Tout comme le gland porte en lui la force et la droiture du chêne, nous portons tous, gravé au cœur de notre cœur, tout ce qui fait de nous l’être humain unique au monde que nous sommes. Rien ni personne ne pourra jamais rien nous enlever et nous pourrons toujours venir nous y enraciner pour y puiser la force et le courage d’avancer.

Entre la ligne de départ et le fil d’arrivée

Une vie, c’est l’odyssée qui relie deux rives opposées, de la ligne de départ au fil d’arrivée, du premier souffle au dernier. Et entre les deux qu’est-ce qu’on est venu faire sur Terre?

Au début on « est », puis idéalement, on continue à être, à être un peu plus, à être toujours plus… En fait, ÊTRE c’est tout ce qu’on est venu faire sur Terre.

Lucie Douville, Éditrice


VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

JUILLET 2020 – EN BREF !
DOSSIER : ÊTRE… C’est tout ! Avec Danièle Henkel

Comment expliquer que le « Faire » devienne si important dans nos vies, à un point tel qu’on est tellement dans le « Faire » qu’on finit presque par oublier qui on est? Sommes-nous venus sur Terre juste pour faire?
Est-ce ce qui explique pourquoi le monde des affaires est parfois si dur, si froid, si intransigeant, presque sans cœur… Comme si, pour réussir, il fallait oublier qui on EST mettre notre humanité de côté, serrer le poing et foncer tête baissée; prêt à tout pour atteindre le sommet. Est-ce vraiment une « bonne affaire » que de sacrifier qui on est juste pour dépasser, accumuler et parfois même écraser? Triste vie qu’une vie qui se résume à faire sans ne plus oser ÊTRE! Danièle Henkel est l’exemple vivant d’une femme qui a réussi non pas au détriment de qui elle est, mais grâce à qui elle est!

Passionnée, authentique et empreinte d’empathie, elle n’a rien sacrifié, ni de sa féminité, ni de son humanité, pour réussir en affaires. Au contraire elle en a fait sa clé, son assise, sa force, sa raison d’être. Femme d’intuition, femme de cœur, elle nous invite à faire de notre humanité le plus haut des sommets auquel nous puissions aspirer.

Comme le dit si bien Danièle Henkel : « Avant je faisais… Aujourd’hui Je Suis! » Tel est le vaste et grandiose sujet que nous aborderons dans ce tout nouveau dossier du Magazine VIVRE.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose des réflexions sur…

  • AVANT, JE FAISAIS… AUJOURD’HUI, JE SUIS! Rencontre avec Danièle Henkel
  • L’ESSENTIEL EST IMMATÉRIEL La bienveillance en affaires c’est la clé!
  • LEADEURSHIP : L’ÉGO OU LE CŒUR? Une question de survie!
  • REPLACER LA VIE AU CŒUR DE NOS CHOIX Devenir des leadeurs créateurs
  • MA DÉFINITION DE LA RÉUSSITE Revue et corrigée!
  • « VIBRER » À NOTRE ÊTRE PROFOND « Être » en affaires, c’est rentable!

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

VIVRE AUTREMENT : « Aimes-tu ce que tu vois de ta Vie ? » – En bon petit grain de sable, notre virus couronné est venu faire dérailler un engrenage qui était déjà bien mal barré… On fonçait droit dans un mur, ou plutôt dans deux! Un mur en tant que société : pollution, politique, guerres, mondialisation, course vers l’avoir au détriment de l’être… Et le deuxième? Le nôtre!

CŒUR À COEUR : ÊTRE VRAI… Il n’y a que ça qui compte ! Rencontre avec Christian Sbrocca – Quand j’ai commencé à écrire des chansons, j’avais besoin de me libérer moi-même. Je vivais des angoisses, de l’anxiété. J’avais besoin de me faire du bien à moi-même. J’ai alors réalisé que quand on met 100 % d’honnêteté, de cœur et d’âme dans ce que l’on fait, ça transpire et le message passe…

VIVRE EN FAMILLE : TDAH et jeux vidéo, Impacts et conséquences – On me demande souvent, à titre de clinicien intervenant auprès d’enfants qui doivent vivre avec le TDAH, si les jeux électroniques ont un impact sur le développement du cerveau de l’enfant. La réponse est OUI!

VIVRE HEUREUX AU BOULOT Le défi? ÊTRE SOI au travail comme partout ailleurs! – La réussite professionnelle est devenue un mode de vie. Tout comme collectionner les diplômes et les certifications pour accéder à une promotion méritée est très actuel, nous mobilisons nos énergies à exceller dans le monde du travail. Sans trop d’efforts, nous acceptons les sacrifices afin de meubler cette carrière que nous exposons avec grand plaisir… Et si nous développions une perspective plus vaste du succès?

BIEN MANGER POUR MIEUX VIVRE : Ma croisade pour la vie – Durant la période où j’ai été forcée de m’immobiliser, Dieu sait que j’ai eu le temps de penser… Comment est-ce que je pourrais encourager encore plus le bio, l’achat local et bien entendu la santé? Alors j’ai commencé à chercher et j’ai trouvé tout plein d’idées.

SANTÉ GLOBALE : Mon IMMUNITÉ c’est MA clé – Ce n’est pas seulement l’hiver ou en période de pandémie qu’il faut voir à notre immunité. C’est une responsabilité à assumer 365 jours par année. Mais par où commencer?

VIVRE À 2 : Quand les enfants quittent la maison… Que devient le couple? – Être soi-même en couple, merveilleux! Mais qui suis-je maintenant que le p’tit dernier a quitté le nid? Mes valeurs, croyances et convictions profondes seront probablement les mêmes. Mais qu’en est-il de mes gouts, de mes passions, de mes attentes? Où pourront-ils s’insérer dans ce nouveau partenariat à deux, sans y perdre mon identité?

SAVIEZ-VOUS QUE… : Un potager sur mon balcon? J’adore! – Mini balcon? Raison de plus d’en faire un endroit convivial! Créez un cocon de verdure où vous prendrez plaisir à vous évader et vous détendre au beau milieu de la jungle urbaine.

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidien!

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Ce contenu a été publié dans Actualités de la Psychologie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.