La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.
Fleurs de Bach - Je Suis alchimie
Les fleurs s’expriment à travers les
harmonisants du Dr Bach

Auteur: Nicole Cloutier
Éditions ATMA internationales
Québec, Canada

Un livre traitant de la médecine de l’âme permettant au chercheur de retrouver l’équilibre émotionnel dans sa quintessence divine.

Page Psycho-Ressources de ATMA

.
Fleurs de Bach - Je Suis alchimie
Les fleurs s’expriment à travers les harmonisants du Dr Bach

Article de Nicole Cloutier

Quelle prétention pourrait-on penser… devenir soi-même un alchimiste… On a souvent l’impression que cette appellation est réservée aux grands maîtres… aux chimistes, aux philosophes, etc.

Et bien non! Même notre dictionnaire Larousse définit l’alchimie comme une transformation de l’être, basée sur la recherche spirituelle : « Science occulte centrée sur la recherche d’inspiration spirituelle, ésotérique, d’un remède universel (élixir, panacée, pierre philosophale) capable d’opérer une transmutation de l’être, de la matière (et, notamment, la transmutation des métaux vils en or…), ou encore elle désigne une « suite de réactions et de transformations, comme la mystérieuse alchimie de la vie ».

Il y a de quoi méditer et apprendre tout au long de sa vie sur ce concept… car chaque étape de vie demande une ouverture à soi-même, un accueil, un ajustement, une transformation… et ce, à partir de son laboratoire intérieur.

Au début des années 30, à une époque où la médecine se concentrait davantage sur la maladie que sur la personne souffrante (il semble que c’est encore le cas aujourd’hui), ce médecin d’avant-garde, le Dr Edward Bach, immunologiste, pathologiste et bactériologiste, étudie particulièrement le rapport entre les maladies et les traits de personnalité des malades. Il comprend que l’origine des désordres de notre corps réside au niveau de l’âme et qu’il existe des sentiments ou des comportements ignorés ou refoulés qui, lorsqu’ils ne sont pas traités, engendrent des désordres psychiques qui se manifestent ensuite sous forme de maladies.

Donc, l’état de malaise ou de maladie vient du fait que l’âme est en état conflictuel avec elle-même.

Ce médecin décela deux causes principales à ces conflits : l’une interne et l’autre externe. 

1. Du point de vue interne, nous agissons comme si nous étions des êtres autonomes et isolés de la totalité du cosmos, alors que nous lui sommes intrinsèquement liés.

2. Et du point de vue de notre relation aux autres, nous agissons, soit sur le mode de l’ingérence, cherchant par tous les moyens à dominer autrui et à l’influencer, soit que nous nous laissons dévier de notre chemin de vie par la pression de nos proches, par celle de la société ou même par de simples circonstances.

Et c’est à partir de ces deux types de causes (le Dr Bach les appelait des erreurs) qu’il regroupa 7 grandes familles d’émotions : les peurs, les doutes, l’ennui, la solitude, le découragement, l’hypersensibilité aux influences et les soucis excessifs. Il étendit ses recherches et regroupa 38 types de personnalités (ou états d’âme) correspondant à ces familles d’émotions.

Chaque personnalité correspond à un état d’esprit spécifique. Comment en est-il arrivé à ressentir à ce point les plantes pour être en mesure de capter les vibrations dégagées par chacune et d’en comprendre son essence primordiale? C’est la question que je me suis posée lorsque j’ai débuté la rédaction de ce livre sur les quintessences florales du Dr Bach. Je me suis prise de passion, presque à mon insu, à ressentir chacun des états d’âme des fleurs.

Je vous raconte une petite anecdote à ce propos. À titre de peintre amateur, je peignais souvent des fleurs, les ayant toujours appréciées. Cependant, je ne réussissais pas à rendre ce mouvement d’énergie, à laisser émerger l’essence divine de la plante… jusqu’au jour où j’ai suivi les conseils d’un peintre professionnel qui m’a suggéré de pénétrer au plus profond de son cœur… J’ai pratiqué cette façon de faire, d’en ressentir la forme, de vibrer ses couleurs, d’essayer de comprendre le message qu’elle avait à m’apporter. Et à partir de là, j’ai été capable de les peindre avec une intensité que je n’avais pas acquise auparavant.

Bien que je connaisse les élixirs floraux et leur puissance depuis une quinzaine d’années, j’ai repensé à ce peintre lors de la rédaction de ce livre sur les fleurs de Bach.

Et à partir de cet instant, j’ai réalisé tout le génie de ce médecin anglais qui a découvert le secret de chacune de ces 38 plantes. 

Voilà pourquoi je me suis permise d’écrire les états de mal-aise au « Je » car j’en ai d’abord ressenti les états de mal-être puisque nous portons tous ces états d’âme, quelque part en soi, autant dans la dysharmonie que dans l’état harmonique, à travers cette quintessence divine. Et au fur et à mesure que je les ressentais, je me suis mise à décrire les états de malaise au « Je », spontanément, parce que je les ai vibrés à partir de ce laboratoire intérieur.

J’ai trouvé l’expérience si fascinante que j’ai cherché à connaître davantage l’origine de la plante, son étymologie, sa provenance, comment elle a cheminé et quel message elle a à nous livrer. Et j’en suis arrivée à saisir pourquoi le Dr Bach a choisi telle plante plutôt que telle autre et comment elles pouvaient ré- harmoniser l’âme à travers chaque type de personnalité, à comprendre le malaise profond de chaque état d’être.. 

J’ai réalisé, en écrivant l’histoire de chacune, que je me suis moi-même harmonisée juste à les vibrer, simplement en pénétrant dans le cœur. J’ai été emballée de constater jusqu’à quel point le Dr Bach, en libérant l’essence vibratoire de chacune (soit par solarisation ou par ébullition), nous a donné la possibilité de devenir son propre alchimiste, amenant chaque personne à comprendre ses propres blocages, à les libérer et à retrouver son équilibre.

Voilà l’idée du génie de la nature et la compréhension cosmique dont le Dr Bach nous a fait part à travers ses recherches.

En pénétrant dans ce jardin intérieur, on peut cueillir un bouquet de santé, de plénitude et d’harmonie car chacune de ces fleurs est empreinte de guérison et de santé.

Je me suis permise également de vous faire part de ces méditations ou de ces réflexions parce que l’Âme que Je suis a vibré en harmonie avec cette essence divine et m’a apporté toutes les lumières pour façonner, à ma manière, cet ouvrage, me permettant ainsi de propager le travail extraordinaire du résultat des recherches des élixirs floraux. Merci au Dr Bach.

Ce que je retiens de cette merveilleuse expérience est que : La solution réside dans notre propre laboratoire interne. À chaque instant, je deviens mon propre alchimiste centré au niveau du cœur. En étant présent à chaque instant à ce qui se passe en soi et autour de soi, je pratique une méditation d’attention, connecté à l’Âme que Je suis. Ainsi, en étant présent ici et maintenant, je deviens cet alchimiste de ma vie, participant à ma propre guérison, je contribue à ma propre évolution, je transforme ma vie, je collabore au mouvement cosmique de la vie, je rayonne la paix et l’harmonie. 

ISBN : 2-9808178-0-5
347 pages - 27,95$
Parution : novembre 2004


Page Psycho-Ressources de ATMA
.

Ce texte est la propriété des Éditions ATMA Internationales. Toutes reproductions sans l'autorisation de l'auteur est interdite. 
Conception et mise à jour  A. Rioux - PSYCHO-RESSOURCES - Tous droits réservés.