La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.

Conte de l'Entre-Deux

Article paru dans Biocontact de juin 2007

Par Bernadette Picazo, Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
Meudon, France
| Voir ma page Psycho-Ressources

Qui n’a pas rêvé de contacter une sagesse supérieure et de lui demander des conseils sur le sens de la vie ici-bas ?Dans la peau de Candide, je me suis prise au jeu.

- Allo, ici la Terre, y a t il quelqu’un dans l’univers pour me répondre ?
- Heu, oui, j’écoute !

- Qui êtes-vous ? Où êtes-vous ?
- Qui je suis n’a pas d’importance, je suis à des années lumières de vous.

- J’ai beaucoup de questions à poser et je cherche quelqu’un qui sache prendre du recul.
- La Terre est mon laboratoire de recherche, je l’observe depuis longtemps, allez-y posez vos questions, je crois avoir les compétences pour vous répondre.

- Pourquoi sommes-nous si mal ici en ce moment ?
- Votre humanité est dans ce que certains d’entre vous appellent l’ENTRE-DEUX. Vous avez remis en question votre monde ancien tout technologique initialisé par un dénommé Descartes, et vous êtes entrés dans les marécages de l’inconnu. Comme vous le savez puisque vous êtes venue sur Terre spécialement pour vivre cette période qui vous semblait si exaltante. Le changement et les transitions sont difficiles à vivre. 

- Pourquoi parler d’Entre-deux et pas de monde en mutation ?
- Un monde en mutation serait comme de traverser un torrent en sautant d’une pierre sur l’autre, en voyant l’autre rive.
L’Entre-deux, c’est continuer de rester accroché au monde ancien, toujours présent pour beaucoup d’entre-vous (l’argent, le travail, la carrière, la consommation, les voyages, la technologie, le Paraître, le divertissement…). Tout en sachant que c’est aller dans le mur et qu’il vous faudra absolument changer mais sans savoir comment. Car n’oubliez pas qu’il vous faudrait 7 Terres pour que vous viviez tous comme les Américains et 3 pour vivre comme les Européens. 
Nous vous avons volontairement limité l’expérience à une seule planète.

- Pourquoi nous accrochons nous à ce monde, violent et injuste ?
- Le connu est toujours difficile à quitter, je vous l’ai déjà dit et 90 % des habitants de la planète attendent d’y avoir accès. La croyance que le TOUJOURS PLUS apporterait le bonheur est vivace. L’argent facile, immédiat et à tout prix est le Roi de votre monde. Les médias et surtout la Télévision occidentale en faisant l’étalage de réussites rapides et de modes de vie ostentatoires suscitent envie et violences. 

- Qui est dans l’Entre-Deux ?
- Vous êtes tous dans l’Entre-deux.

- C’est ce qui stresse et rend malade tant de gens ?
- A tout moment vous pouvez être dans une situation carrefour, personne n’est à l’abri. Anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères, alcool ou drogues endorment la souffrance et permettent d’assumer le quotidien de près d’un quart des français. En 10 ans les troubles anxieux auraient doublé dans les pays industrialisés. Il y aurait en France 3 Millions de personnes en dépression. 20/30 % de la population souffrirait de troubles du sommeil, 4 salariés sur 5 seraient stressés. 8 Millions de personnes souffriraient de migraines et vous compteriez 5 Millions d’alcooliques. 
Vous avez ou aurez des choix à faire, utilisez votre libre arbitre.

- D’accord, mais tout le monde ne peut pas choisir sa vie. C’est un luxe de gens riches. Comment avons-nous fait ainsi fausse route ?
- Le changement rapide ne vous a pas permis de transformer vos comportements. Vous vivez dans l’inconnu sans carte ni boussole, conditionnés par l’ancien monde. 
Majoritairement le terrien industrialisé de 2007 a été seulement éduqué à répondre à des demandes ou à des attentes de l’extérieur : parents, professeurs, patrons, chefs, famille, clan, parti, religion… 
Il est incapable de repérer les signaux faibles de changement, puisqu’il est conditionné à la répétition et à l’adaptation. Il est stressé, anxieux et vit dans la peur du manque, de l’abandon et du changement. Il peut être harcelé car il veut trop bien faire et être aimé. Il est dans la survie. Il a construit un Moi individuel sans accès au Soi - source de créativité et de sécurité intérieure. 
« Ça va trop vite ! Trop de changement ! Trop de pression ! J’en peux plus ! j’suis fatigué !» se plaint-il.

 OK, si je comprends bien, nous tournons en rond. 
- C’est bien ça : vos modes de vie, de pensée et vos comportements obsolètes vous détruisent ainsi que votre Mère la Terre.
 
- Que faire pour arrêter cette spirale destructrice ?
- Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, c’est à chacun d’entre vous de prendre la décision d’ÊTRE humain. Chaque pensée, chaque action, chaque parole individuelle nourrissent l’inconscient collectif en positif ou en négatif. 
- Ne laissez pas le Stress et Anxiété vous faire perdre vos moyens. En prenant votre santé en mains vous soignez la planète.

Les signes à ne pas négliger 

  • Éprouvez-vous des difficultés à vous lever le matin ?

  • Êtes-vous toujours fatigué même après avoir dormi ?

  • Avez-vous des envies de sucré ou de salé ?

  • Manquez-vous d’énergie ?

  • Vos tâches normales quotidiennes représentent-elles un effort de plus en plus important ?
    Éprouvez-vous une baisse de la libido ?

  • Votre capacité à subir du stress se réduit-elle ?

  • Avez-vous plus de difficultés à récupérer après un rhume ou une petite blessure ?

  • Éprouvez-vous des étourdissements lorsque vous vous levez rapidement ?

  • Êtes-vous dans le « à quoi bon ? » signe d’une légère dépression ?

  • Vous ne vous amusez plus comme avant ?

  • Vous manquez de concentration, vos idées sont floues.

  • Votre mémoire est moins précise.

  • Vous vous emportez de plus en plus souvent.

  • Vous êtes de moins en moins productif.

  • Avant 10 h vous n’êtes pas réveillé, entre 15 h et 16 h vous constatez une réelle baisse d’énergie et après 18 h vous vous sentez revivre. 

Si vous répondez oui à au moins trois de ces lignes : Réagissez !

- Bon mais je fais quoi, pour éliminer le stress et l’anxiété ? 
- Évitez les excitants (pas plus de 3 tasses de café par jour) et les addictions (alcool, drogues, médicaments…) Pratiquez régulièrement sans excès des activités sportives. Soignez votre alimentation. Offrez-vous des séances de relaxation, yoga, de Tai-chi. Apprenez la respiration abdominale. Faîtes vous masser. Reconnaissez vos propres stresseurs. Apprenez à écouter votre corps et votre psychisme. Eliminez les situations conflictuelles. Prenez soin de vous. Soyez un bon compagnon pour Vous-même. Prenez le temps de vivre, de vous harmoniser avec la nature… et engagez vous dans une cause, vous irez mieux !

On se fait du bien à faire le bien’
Le stress est issu du fonctionnement de notre société. Il ne cesse de s’étendre. Selon une enquête TNS, 40% des européens disent se sentir victime du stress !
A côté de son important coût-santé, son coût-économique est énorme : en GB, il est estimé à 160 milliards d’Euros par an (environ 10 % du PNB) et aux USA, 1 800 milliards de Dollars par an !
De récentes études ont montré que la motivation à s’engager en faveur d’une cause pour le bien commun, l’altruisme désintéressé et le sentiment de « fraternité » favorisaient la libération de substances biochimiques qui venaient directement et indirectement annihiler les effets toxiques du stress ! Les autorités canadiennes ne s’y sont pas trompées, puisque l’un des 10 points clés de leur politique en matière de « santé mentale » est : l’engagement en faveur du bien commun… Olivier Desurmont (Agenda plus Février 2007)

- Si je suis bien votre raisonnement, mon principal stresseur, c’est moi ! Je dois commencer par changer à l’intérieur pour que l’extérieur s’améliore, c’est bien ça ?
- Oui, vous avez compris, c’est tout simple : 
Soyez votre propre Agent de Changement. Votre futur individuel et collectif est entre les mains et le cœur de chacun de vous. 
OSEZ ÊTRE – Soyez « trop » - cultivez vos particularités !
Privilégiez : ÊTRE soi-même FAIRE l’action juste et AVOIR l’abondance.
Évitez de : FAIRE ce qui se présente pour AVOIR un maximum tout de suite et PAR ÊTRE heureux.

- Je voudrais des conseils plus concrets, on nous dit qu’il va y avoir des crises et des bouleversements de toute sorte. Vos belles phrases ne sont pas suffisantes, dites en plus, je suis sûre que vous savez ce qu’il faut faire.
- Chaque Vie reçoit un ou plusieurs talents ou potentiels. Votre responsabilité d’Être humain accompli est de faire tout notre possible pour mettre ces potentiels en action. Les défis personnels et collectifs que vous avez à relever ont besoin que chaque Être humain soit lui-même et mette tout son potentiel en service et au service du changement de fond de la Société.
Cette décision étant prise, faîtes le point : « connais-toi toi-même » Ne fuyez pas, vous êtes un bel Etre humain avec des points forts et des points à améliorer. Découvrez-vous, vous allez découvrir des trésors !
La plus belle rencontre que vous puissiez faire c’est Vous-même. Etre bien avec soi-même est la seule voie pour être bien avec les autres et l’Univers, puisque vous êtes unis vers.

- Et le Soi, vous n’en parlez pas ?
- Faîtes du « travail sur Soi » vous serez récompensé en Sérénité et en Paix intérieure. Développez :

L’affirmation de Soi :
Apprenez à dire NON sans crainte en vous respectant pour pouvoir dire un vrai OUI à autre chose. 
Osez être vous-même, exprimez vos ressentis, positionnez-vous.
Le conflit c’est la vie ! La diversité des points de vue est une richesse à cultiver dans la complémentarité sans violence. 
Soyez assertif évitez d’être passif, agressif ou manipulateur.
Faîtes des compliments et vous connaîtrez le plaisir d’en recevoir.
Attention le manque d’affirmation de Soi est cause de Stress (migraines – TMS – insomnies – addictions…) 

.
L’estime de Soi :
C’est un passeport pour toute la VIE. Avoir une bonne estime de Soi est un facteur de prévention des difficultés d’adaptation et d’apprentissage chez l’enfant et des dépressions et maladies mentales chez l’adulte. 
Prenez conscience de votre valeur personnelle, des épreuves et des difficultés que vous avez déjà surmontées. Vous serez ainsi plus conscient de votre capacité à relever les défis. Grâce à l’estime de soi vous pourrez réaliser que vous disposez d’un réel pouvoir personnel sur votre vie et que vous êtes porteur d’espoir pour votre futur à tous.

La confiance en Soi :
Croyez en vous et en vos moyens. Améliorez vos points faibles, acceptez vos limites et tenez en compte. Vous saurez ainsi prendre des risques calculés sans vous tromper face aux obstacles. Apprenez à vous situer face aux autres, avec objectivité. Ayez confiance dans les autres et dans le futur.
L’amour de Soi :
S’aimer soi-même tel que vous êtes, c’est accéder à la liberté. Plus vous vous aimerez (sans inflation de l’ego) plus les autres vous aimeront. 
Soyez dans la réalité de vos relations, évitez de chercher à plaire ou à séduire. Soyez vous-même, authentique.

- Y-a-t-il encore d’autres choses à faire ?
- Bien sûr, chaque être humain est un ensemble de systèmes vivants plongé dans de plus grands systèmes vivants. Du plus petit au Grand tout, ces systèmes sont en évolution et peuvent se développer sans limite. C’est comme un jeu, plus vous apprenez, plus vous pouvez jouer à apprendre.
Développez votre intelligence émotionnelle et vos émotions deviendront vos guides.
Améliorez votre communication, soyez attentif aux signaux de toute sorte que votre environnement vous envoie, tenez-en compte… 
Apprenez à écouter. Écoutez votre Être intérieur. Écoutez vos cellules, votre cœur, votre vibration et votre niveau de conscience.
Écoutez vraiment votre interlocuteur. Faîtes taire votre dialogue interne. 

- Et lorsque j’aurai fait tout ça, est-ce que ma transformation sera finie ?
- Il reste encore le passé à nettoyer. Vos parents, vos lignées familiales vous ont laissé des empreintes transgénérationnelles. Les défis que vous avez à relever peuvent être freinés par des conditionnements répétitifs.
Consacrez un temps à établir votre génogramme.
Faîtes de la psycho généalogie pour vous enraciner et vous libérer.
Les générations qui vous ont précédé ont modelé votre monde. C’est dans un contexte relationnel déjà installé que vous naissez. Les conditionnements dont vous héritez restent vos maîtres tant que vous les ignorez. Mieux connaître ce qui vous constitue permet de faire des choix et d’utiliser les forces qui sont bloquées dans les non-dits, secrets, traumatismes, comportements, croyances et a priori hérités. Vos familles sont des systèmes complexes où les changements se heurtent aux répétitions et au poids des traditions. 

- Vous ne parlez pas du temps. Il est vrai que le temps est une construction humaine, là où vous êtes le temps n’existe pas !
- Vous avez raison de me rappeler l’importance du temps sur Terre.
Voilà un autre de vos stresseurs. Comme tout s’accélère, vous êtes soumis à la dictature d u court terme. 
Apprenez à vivre ici et maintenant. Les germes du futur se plantent dans le présent. Le présent est un cadeau qui vous est fait à chaque instant, prenez le.
Pour être vivant, soyez là, maintenant, tout de suite, au lieu de toujours penser à l’instant suivant, au jour suivant. Toute la semaine vous pensez au week-end et le Dimanche vous êtes au Lundi. Stop. Arrêtez-vous, quittez votre montre, regardez votre boussole et fixez vous un objectif à long terme. 

- J’imagine que ce programme de développement humain n’est qu’un aperçu, mais y a t- il des gens qui ont déjà fait tout ça ?
- Effectivement depuis longtemps, ceux qui l’ont pu sont déjà passés à l’action et se sont pris en main pour une vie en évolution. Ils ont cessé de s’adapter ou d’anticiper ce qui pourrait advenir. Ils n’acceptaient pas de rester inactifs face à l’annonce d’une catastrophe imminente. Ils ont décidé de contribuer eux-mêmes à la réalisation de leur propre VIE et de participer activement au changement collectif seul capable d’éviter d’aller dans le mur. 
Depuis peu ils se reconnaissent comme « Créatifs culturels »
Ils sont préoccupés par l’avenir de la planète. Ils sont sensibles à l’écologie et au développement durable. Ils prônent une consommation plus responsable. Ils croient aux valeurs d’ouverture aux autres et au respect des différences. Ils s’intéressent au développement personnel. Ils souhaitent incarner leurs valeurs et ils s’impliquent dans des actions sociales. 
Ils sont passés du moi en attente des directives au SOI en action. 

- Je me reconnais bien dans cette définition de «Créatif Culturel » se croyant seul dans sa différence et sa trajectoire de vie atypique.
- En ce qui vous concerne, vous êtes venue pour ça. Vous êtes dans l’entre-deux depuis votre naissance et vos parents également. Votre père a été choisi pour vous enseigner les valeurs de la République espagnole. Les femmes de vos lignées maternelle et paternelle vous ont appris à être une femme libre, responsable et capable de créer des entreprises. Vous avez eu 20 ans en 1968 et vous avez su exercer des postes de responsabilité dans de grandes entreprises tout en défendant les valeurs humaines. La suite de votre vie correspond parfaitement au mouvement des « créatifs culturels » qui émerge.
Il n’est plus temps de réfléchir, ni d’étudier, ni de parler, agissez !

- Tout n’est donc pas perdu, un autre futur est possible que nous allons co-construire et tirer de l’inconnu actuel ?
- Je reste confiant dans la suite de l’expérience. Le fameux nombre de consciences « branchées » est dépassé. Le mouvement ne peut que s’étendre tout autour de la Terre car vous aspirez tous à vous réaliser dans des actions qui donnent du sens à vos vies. Sauver la belle planète bleue que vous habitez correspond à cet objectif.
Faîtes-le !

- Mais qui êtes-vous ?
- …

Par Bernadette Picazo
Psychologue clinicienne, Psychothérapeute
Meudon, France
| Voir ma page Psycho-Ressources
..

Ce texte est la propriété de Bernadette Picazo. Toute reproduction sans l'autorisation de l'auteur est interdite
Conception et mise à jour  A. Rioux, Ph. D., Psycho-Ressources.com, Tous droits réservés, © Copyright 2007.