La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.

Le bonheur est à l'intérieur

(présentation de livre)
Par Patrick Giani, Thérapeute Holistique
Consultant en développement personnel et croissance 
France
Voir la page Psycho-Ressources

Pour plus de détails et pour commander:
- http://www.giani.fr/le_bonheur_a_l_interieur.htm  
Autre extrait:  http://www.giani.fr/echeance_2012.htm 

Présentation de l'ouvrage

Dans cet ouvrage, Patrick Giani explore les divers moyens dont dispose l'être humain en cette époque charnière pour évoluer vers un mieux être : de la pratique de la clairaudience à celle de la méditation, des techniques d'exploration de l'inconscient aux disciplines énergétiques, le tout en relation avec l'astrologie karmique dont il est l'un des précurseurs en Europe. 

L'auteur explore ainsi les lois fondamentales des différents karmas qui nous limitent tout en nous prodiguant des conseils qui peuvent s’avérer salutaires. Son approche de la guérison, tant physique que psychique mais aussi et surtout spirituelle, résultat d'une pratique éprouvée, nous convainc d'une mise en œuvre immédiate.

.
L'auteur

Patrick Giani est astrologue et thérapeute, passionné par l'être humain et son devenir, passionné par les formidables capacités de l'esprit et l'immensité de l'univers (visible et invisible). A travers ses expériences et son cheminement personnel, il nous invite à partager sa quête du bonheur.

Pour plus de détails et pour commander:
- http://www.giani.fr/le_bonheur_a_l_interieur.htm   

Détails

Licence : Tous droits réservés
ISBN : 978-2-35209-472-2
Catégorie : Esotérisme / Spiritualité
303 pages
Date de publication : 14/10/2011
Format : 155x220mm
Intérieur : Noir et blanc, papier standard

EXTRAIT

Qu'est-ce que le bonheur ?

Notre conception du bonheur s'apparente à celle que nous avons de Dieu. Chacun a sa petite idée sur la question, chacun a sa version, chacun le conçoit selon ses croyances ou son vécu. Pour les uns le bonheur c'est posséder suffisamment d'argent, pour d'autres c'est rencontrer le grand amour. Pour l'un, le bonheur c'est une maison tranquille au milieu des champs et pour l'autre habiter en plein coeur de Manhattan. Bref, autant d'hommes sur la Terre et autant de conceptions du bonheur, semble-t-il...

Les principales conditions au bonheur

Cependant, après avoir établi ces douze conceptions du bonheur, je m'étais rendu compte de deux choses: soit on pouvait élargir en multipliant encore par douze maisons (ce qui faisait cent quarante quatre!) soit on pouvait réduire à moins de douze en cernant l'essentiel de chaque concept. Car, en fait, quel était le dénominateur commun à ces douze conceptions du bonheur? 
La santé, la sécurité matérielle et l'amour.

Les personnes âgés ont souvent ces mots, prononcés avec un soupçon de résignation: "Tant qu'on a la santé!" Et il est vrai que, lorsque le corps souffre, ni l'argent ni l'amour ne peuvent nous venir en aide. Tout au plus permettent-ils de réduire nos soucis, mais sans plus. La sécurité matérielle est également importante car elle nous évite de penser sans arrêt aux moyens de survivre. Lorsque l'esprit focalise sur les problèmes d'argent, s'angoisse ou désespère de trouver des solutions, il ne peut guère penser à autre chose. De plus, la précarité et la misère amènent souvent la maladie, qu'elle soit physique ou psychique. 

Quant à l'amour, il est indispensable. Quand bien même le corps est en bonne santé et le portefeuille bien rempli, à quoi servent-ils si l'on a personne avec qui partager? Sans amour, la vie vaut-elle d'être vécue? Même si l'on a décidé de vivre seul, on se voit naturellement porté à rechercher la compagnie des autres afin de donner et de recevoir de l'amour. C'est le cas des infirmières, par exemple, et de tous ceux qui sont dans les métiers de service.

La quatrième condition

Le bonheur paraît donc réalisable si l'on est en bonne santé, à l'abri des soucis matériels et équilibré affectivement. Certainement, mais il manque une quatrième condition: celle de la santé spirituelle. Prenez le cas d'un homme qui partage sa vie avec une femme qui l'aime, qui est en bonne forme physique la plupart du temps et dont le métier lui permet d'être à l'abri des soucis matériels. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, n'est-ce pas ? Oui, mais... son métier est celui de marchand d'armes. Au début, comme les trois premières conditions au bonheur seront réunies, il sera globalement satisfait et même heureux. Mais, au fur et à mesure que les années passeront, sa santé psychique commencera à se dégrader, puis sa vie affective suivra et sa santé physique pourra même en être altérée. La quatrième condition au bonheur est donc d'être en accord avec soi-même, avec sa conscience, c'est à dire son âme. 

La plupart des êtres qui ont vécu une vie spirituelle harmonieuse, même s'ils n'ont pas atteint l'éveil ou l'illumination, ont mis en exergue cette quatrième condition. D'après leur vécu et leur témoignage, elle permet même de se passer des trois autres, qu'elle semble transcender. Ainsi, un yogi peut de passer de la sécurité matérielle puisqu'il arrive à se dispenser des besoins élémentaires du corps physique. Un maître spirituel comme le Dalaï Lama peut se passer d'une compagne puisqu'il est passé à un autre degré de l'amour humain: la compassion. L'un et l'autre sont, la plupart du temps, à l'abri des maladies grâce à une vie équilibrée et une certaine autodiscipline. Quel est donc leur secret?

Ils ont sans doute réalisé trois choses:
1. - le bonheur est éphémère: il naît dans notre coeur ou notre esprit l'espace d'un instant, d'une heure (bonne heure!) ou d'une journée, mais jamais plus. L'astrologie nous le confirme puisque l'ascendant et toutes les maisons du thème changent de signe à peu près toutes les deux heures, que la Lune elle-même transite au cours de la même journée.
2. - le bonheur est subjectif: selon le vécu, les aspirations et la culture de l'individu, toute idée du bonheur est relative. Ainsi, un enfant des rues de Calcutta parachuté dans un HLM de banlieue parisienne y trouvera son bonheur. Un cadre d'entreprise rongé par le stress nagera dans le bonheur lorsqu'il prendra une semaine de vacances aux portes du désert. Pour un chrétien, la seule pensée du Christ en lui suffit à le rendre heureux alors que pour un bouddhiste, une méditation sur la nature de Bouddha peut être une vraie bénédiction.

Ces deux considérations nous mènent naturellement à la troisième:
3. - le bonheur est à l'intérieur. Nous avons trop tendance à croire, surtout en occident, que le bonheur est extérieur à nous-même. On cherche fortune dans le pétrole, la bourse ou le loto sans s'occuper des besoins de notre âme. On se maintient en bonne santé en avalant des produits pharmaceutiques alors que la racine de nos problèmes psychologiques est ignorée. On est en quête du "grand amour" alors qu'on ne s'aime même pas soi-même. Comment voulez-vous que ça marche?

A partir du moment où l'on réalise qu'on est l'artisan de notre malheur autant que de notre bonheur, on commence à prendre conscience du chemin à suivre: celui de la santé de l'esprit. Oui, le bonheur existe et il est à l'intérieur de nous. Dans l'absolu on peut même dire qu'il est "notre nature fondamentale", comme le disent les bouddhistes. C'est pourquoi on peut rencontrer des gens réellement heureux. Ils ne sont pas forcément riches, ni amoureux, ni en pleine forme physique, mais à l'intérieur ils sont profondément heureux. Pourquoi? Parce qu'ils ont trouvé LEUR richesse intérieure, LEUR équilibre affectif et LEUR façon de conserver une bonne santé. Le bonheur que l'on trouve à l'extérieur est bien entendu valable, mais il est souvent illusoire et extrêmement limité. Si vous projetez de partir pour le voyage de vos rêves, par exemple, vous serez heureux à trois étapes essentielles: à l'idée de ce projet, à la réalisation effective de ce projet et le jour de votre départ. Une fois sur place, tout deviendra relatif. C'est pour cela qu'il est essentiel de savoir s'adapter, de lâcher prise si ce que l'on avait projeté ne correspond pas tout à fait à la réalité. Car le bonheur naît le plus souvent d'un CONTENTEMENT, au plus profond de soi-même. Un simple contentement qui réchauffe à la fois le cœur, l'esprit et l'âme...

Autre extrait:  http://www.giani.fr/echeance_2012.htm 

© 2012 Tous droits réservés - Patrick Giani
.

Ce texte est la propriété de Patrick Giani. Toutes reproductions sans l'autorisation de l'auteur est interdite. 
Conception et mise à jour  A. Rioux - Psycho-Ressources - Tous droits réservés, © Copyright 2012.