Magazine Vivre – Mars-Avril 2019

Magazine VIVRE – MARS 2019
HONORER MA VERITE avec Gregory Mutombo

ÉDITORIAL 712 MARS 2019
Par Lucie Douville

Antoine… Surtout n’oublie jamais!

Mes petits-enfants sont pour moi une source inépuisable d’inspiration. Par leur simple façon d’expérimenter la Vie, une seconde à la fois, comme elle se présente, sans perdre de temps à anticiper la suivante; par leur courage, leur persévérance et leur détermination, ils viennent me rappeler tout ce que j’ai déjà été, mais que j’ai fini par oublier.

Quand je cogite mon édito, j’en ai souvent un qui me vient à l’esprit par la facilité déconcertante avec laquelle il incarne un aspect de la vie qui, pour moi, relève du défi. Donc, qui dit « Honorer Ma Vérité » dit Antoine sans hésiter!

La personne la plus importante de ma vie? C’est moi!
Du haut de ses trois ans et quelques poussières, pour lui, honorer sa vérité, est aussi inné que de respirer. En fait, il ne connaît que ça, il ne fait que ça, il est ça. Ce n’est pas compliqué, pour Antoine la Vie se résume en un mot : Moi!

Tout en étant sensible à la présence et aux besoins de son entourage, tout en étant gentil, généreux, avenant, souriant et souvent hilarant, il est conscient que la personne la plus importante dans sa vie, c’est lui.

Et malheur à qui voudrait lui imposer sa volonté. Il finira peut-être par abdiquer, mais jamais sans avoir livré une offensive musclée pour défendre aussi bien son territoire que son intégrité.

La personne la plus importante de ma vie? C’est toi!
Alors, dites-moi, que peut-il bien arriver dans la vie d’un petit guerrier aussi déterminé pour qu’il en vienne, un jour, à se reléguer lui-même au rang de subordonné, délaissant la confrontation au profit de la soumission? L’autre.

En grandissant, Antoine va réaliser que cet autre, qu’il n’avait cru qu’accessoire à sa vie, est non seulement plus grand, mais aussi plus « puissant » que lui. Devant cette situation, il ne verra plus qu’une seule option : abdiquer. Il va donc entrer dans l’univers du faire pour plaire, s’exilant toujours un peu plus des terres qu’il avait jusque-là foulées, celles de la confiance en lui-même et en sa propre vérité.

Mais l’autre c’est qui?
Dans notre vie, l’autre pourra prendre différents visages selon notre âge : toute personne représentant l’autorité : père, mère, professeur, employeur…; toute personne significative dans notre vie : frères, sœurs, enfants, amis, amies, amoureux, amoureuses, femme, mari…; ou tout ce que la société va tenter de nous imposer comme « vérités » : médias, mode, religions, maitres à penser…

Plus on va donner notre pouvoir à l’autre, plus on va s’éloigner du nôtre. Ce qu’il va penser de nous aura préséance sur tout. Même un pur inconnu rencontré sur la rue pourra nous faire douter juste par le regard qu’il va nous porter. Et c’est sans parler des milliards d’inconnus à qui on va donner le pouvoir de nous discréditer par de simples messages « postés » sur des réseaux souvent trop asociaux.

Dieu Merci!
Dans la pièce Coriolan de Shakespeare créée en 1607, Coriolan dit : « C’est lorsqu’on est vieux qu’on souffre le plus de l’exil. ». Et j’oserais ajouter : « Dieu merci! » Pourrait-on imaginer plus triste fin que celle d’un exilé qui a passé la quasi totalité de sa vie à se restreindre au moule que l’autre lui avait imposé sans jamais avoir été pleinement qui il est, sauf durant trois petites années?

Dieu merci l’exilé aura beau tout oublier, sa terre d’exil, elle, ne l’oubliera jamais et c’est des profondeurs de son être qu’elle va continuer à l’appeler pour, qu’un jour, enfin, il amorce sa véritable quête, celle où ce que l’autre en pense n’aura plus aucune importance, celle où honorer sa vérité sera aussi inné que de respirer.

Merci Antoine!
Fini le faire pour plaire. Je ressens aujourd’hui le besoin impérieux d’accueillir sans jugement et avec gratitude tout ce que j’ai fait dans ma vie, car c’est grâce à ça qu’aujourd’hui je suis qui je suis. Je veux maintenant fouler ces terres d’où je m’étais exilée, celles de la confiance en moi et en ma vérité.

Merci Antoine de nous rappeler ce qu’un jour, à nouveau, tu te souviendras : la personne la plus importante de ta vie, c’est toi!

Lucie Douville, alias Mamie

VERSION NUMÉRIQUE EN VENTE DIRECTEMENT SUR LE SITE DE VIVRE

MARS-AVRIL 2019
DOSSIER : HONORER MA VERITE
avec Gregory Mutombo

« Oui, mais… Qu’est-ce que ça te dit, à toi? » Nous sommes tous en quête de Vérité. Certaines personnes vont la chercher dans la Religion, d’autres le Bouddhisme, la Torah, la Spiritualité… Elles vont y trouver des croyances, trucs, façons d’être, de faire et de penser pour les aider à améliorer leur vie, cœur, corps, âme et esprit aussi. Mais il reste que ces doctrines sont extérieures à nous. Comme nous sommes uniques avec un chemin de vie qui l’est aussi, la seule vérité qui puisse vraiment nous permettre d’évoluer, c’est la nôtre. Pas celle des autres.

Honorer MA vérité, c’est arrêter de donner plus de crédit à ce que j’entends à l’extérieur pour écouter ce qui monde de l’intérieur, c’est reconnaitre que je possède déjà, en moi, tout ce dont j’ai besoin pour mener ma vie à bien.
Une partie de moi, en moi, Sait… C’est MA vérité. Je dois juste apprendre à me faire confiance et à l’écouter.

Telle est le vaste et grandiose sujet que nous abordons avec Gregory Mutombo dans ce tout nouveau dossier du Magazine VIVRE.

Dans ce dossier, VIVRE vous propose des réflexions sur…
– TREMBLE, MAIS AVANCE… Avance vers Ta vérité – Gregory Mutombo
– LE CHEMIN DE VIE LE PLUS COURT? Celui de la fidélité à son coeur.
– NOUS POUVONS TOUS GRAVIR NOTRE EVEREST Suffit de s’y engager!
– LA MÉMOIRE : Une vérité à manier avec prudence…
– ACCUEILLIR MA VÉRITÉ DU MOMENT Moment après moment…
– DE L’INTIMIDATION AU PARDON Le chemin de la liberté absolue
– VERS UNE HUMANITÉ VRAIE Réhabiliter l’enfant que nous avons été

AUSSI, DANS LE MAGAZINE VIVRE…

ALIMENTATION CÉTOGÈNE : Une petite visite à l’épicerie ? – Je ne pensais jamais qu’un jour j’en viendrais à dire que j’aime faire mon épicerie. C’était devenu pour moi une obligation dont je me serais facilement passé. Je pensais encore moins qu’un jour je retrouverais le gout de cuisiner alors que cuisiner ne faisait plus partie des plaisirs de ma vie depuis quelques années. Eh bien je m’étais trompée! L’épicerie et la cuisine sont devenus mes deux endroits de prédilection où je peux m’amuser à explorer, aussi bien intellectuellement que gustativement, tout ce que je suis en train de découvrir grâce à l’alimentation cétogène.

FAMILLE : On a mis quelqu’un au monde, on devrait peut-être l’écouter ! – Privilège ou devoir, l’adulte est celui qui reçoit les souffrances de l’enfant. Lorsque l’enfant d’âge préscolaire tait ses frustrations et obéit sans contestation et sans pleurs, il n’est pas moins souffrant. Même s’il a déçu, il faut que quelqu’un s’engage à défendre l’enfant. Il faut s’occuper des blessures car elles s’ajoutent au poids de l’histoire familiale déjà engrammée dans sa mémoire. Jusqu’à ce que l’enfant puisse avoir suffisamment de maturité pour s’expliquer lui-même, il a besoin de quelqu’un, acquis à sa cause, qui prendra la parole en son nom et tentera de réparer sa souffrance.

CŒUR À COEUR : Aller au fond du fond de soi – Rencontre avec Alexandre JOLLIEN – C’est très difficile de ne pas se laisser happer par le monde des apparences. Si on prend l’exemple du corps, c’est évidemment valorisant de se sentir aimé par l’autre. Mais on doit comprendre que la véritable consolation ne viendra jamais de l’apparence ou de l’extérieur, mais qu’elle est à découvrir au fond de son être.

SANTÉ GLOBALE : ALLERGIES : La victoire du corps sur le pollen ! – Pas facile les allergies, surtout lorsqu’elles perdurent des mois d’avril à octobre. Éternuements, nez bouché, yeux qui piquent… Attention, cette année pas question de rester enfermé! VIVRE a donc demandé à ses collaborateurs de partager avec vous leur savoir, leurs trucs et astuces pour vous aider à préparer votre corps si jamais vous étiez aux prises avec des allergies. Qui sait, cet été sera peut-être le premier été que vous pourrez apprécier de votre vie!

SPIRITUALITÉ : Mourir à qui j’étais pour renaitre à qui je suis… – Vous a-t-il déjà été demandé ce qu’est l’Essentiel de votre vie? Vous est-il possible d’être qui vous êtes tout simplement pour être bien ou choisissez-vous ne pas être qui vous êtes pour répondre aux critères des autres? Pour « être vraiment qui vous êtes », vous devez accepter de mourir pour renaître : mourir à qui vous avez essayé d’être, mourir à ce que vous croyez être ou mourir à ce que les autres désirent que vous soyez pour enfin renaître à qui vous êtes vraiment.

VIVRE À 2 : Faire des compromis? Ou se compromettre… Abandonner son rêve d’avoir des enfants parce que notre partenaire en a déjà et qu’il n’en veut plus se fait rarement dans le respect de son intégrité personnelle. Ici on voit la différence entre faire un compromis et se compromettre.

TRUCS ÉCOLOS – IDÉES BRILLANTES : VIVRE vous propose des trucs et astuces santé pour vous aider à améliorer la qualité de votre vie dans la simplicité de votre quotidien. Dans cette parution nous parlerons de cohérence cardiaque et des bienfaits du thym!

VIVRE AU QUOTIDIEN : La Vie est une école – Informer, c’est déjà très bien, mais mettre à la disposition des gens des outils concrets pour les aider à passer à l’action, sans avoir à escalader l’Everest, c’est encore mieux! Dans cet article vous trouverez donc des trucs simples, pratico-pratiques et faciles à intégrer dans votre quotidien. Ils vous sont offerts par les formateurs de la plateforme de formation en ligne Vivre au quotidien!

App Store Apple:
https://appsto.re/ca/AKdq2.i

GooglePlay Android:
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.piranha.vivre&hl=en

VIVRE est membre de Psycho-Ressources
https://www.psycho-ressources.com/toile/magazine-vivre.html


Ce contenu a été publié dans Actualités Psycho-Ressources, Magazines, Publications, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.