La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.

Un psy sur le Web!
Conseils pratiques pour la création
d'un site web en psychologie. 

Alain Rioux, Ph. D., Psychologie, Québec, Canada
Gestionnaire de Psycho-Ressources
Page Psycho-Ressources

.
S’afficher comme professionnel de la psychologie sur le Web !

Ce texte s’adresse particulièrement aux professionnels de la psychologie qui désirent s’afficher sur le Web. Elle pourrait aussi convenir à toutes les personnes ou organisations du domaine de la santé qui souhaitent présenter leurs services via ce média. 

Voici d’abord quelques conseils pour la création d’un site Web en psychologie et ensuite une série d’autres suggestions qui concernent la conception et la réalisation d’un site Web sans égard à la discipline concernée. Il y a certainement beaucoup d’autres détails à penser et plusieurs autres éléments à prendre en considération lorsque vous vous lancez dans la conception d’un site ou que vous la confiez à un expert dans ce domaine. Les points que nous portons à votre attention ici ne sont pas spécifiquement dédiés aux aspects techniques de la conception. Les suggestions et conseils que nous vous offrons se placent définitivement du point de vue de l’utilisateur, c’est-à-dire l’internaute qui naviguera sur votre site. Ces conseils visent essentiellement à rendre sa visite agréable et libre de toute contrainte. L’objectif étant d’être visible sur le Web tout en respectant la clientèle qui pourrait avoir recours à vos services.

Conseils pour la conception et la réalisation d’un site Web en psychologie.

Soignez la page d’accueil
Le page d’accueil est l’élément clé de votre site. Il n’y a pas de temps perdu à réfléchir longuement à la conception de la page d’accueil de votre site. C’est un peu la porte d’entrée de votre bureau sur Internet. Soyez clair, identifiez-vous, ne multipliez pas les informations. Placez-y des liens bien visibles qui dirigeront rapidement l’internaute vers l’information recherchée.

Sobriété et clarté
Lors de la conception de votre site, préférez toujours la sobriété et la clarté au spectaculaire. Il existe aujourd’hui beaucoup de logiciels (plug-in) pour créer des présentations animées et en trois dimensions. Souvent, le fonctionnement de ces applications demandent l’installation de petits logiciels qui ne sont pas standardisés sur tous les ordinateurs. De plus, la majorité des connexions Internet, qui sont téléphoniques, ne permettent pas d’apprécier ce type de présentation. Si vous décidez tout de même d’ajouter une présentation animée à votre site, assurez-vous qu’elle ne soit pas trop longue à télécharger ou alors donner à l’internaute la possibilité de passer outre cette animation pour atteindre le sommaire de votre site.

Identifiez-vous
Curieusement, il y a de nombreux sites Web où l’on offre des services psychologiques et où on ne peut identifier le professionnel, ni connaître ses coordonnées. Une page sur le Web est susceptible d’être vue par des internautes partout dans le monde, il est donc primordial d’identifier où vos services sont offerts, dans quelle ville et même quel pays. Vous savez sans doute qu’un nom de ville peut se retrouver dans plusieurs pays. De plus, n’oubliez pas de présenter brièvement votre formation et vos affiliations professionnelles. L’internaute qui visite votre site devrait avoir à sa portée toutes les informations vous concernant : il veut savoir à qui il a affaire. Si vous êtes membre d’une organisation professionnelle qui s’affiche sur le Web, il peut être intéressant d’indiquer l’adresse du site de celle-ci et même d’y placer un hyperlien.

Pas d’attrape S.V.P. 
Donnez toujours la liberté aux internautes de visiter votre site et d’en repartir… Vous connaissez sûrement des sites qui rendent inutilisable le bouton précédent de votre navigateur ? D’autres, vous offrent d’ajouter automatiquement leur site dans vos favoris. D’autres encore, vous offrent des liens vers d’autres sites, mais vous gardent « prisonnier » du cadre de leur site. Tous ces éléments représentent des irritants. Ces procédés sont tout à fait inutiles pour retenir un internaute sur votre site. Ils entravent le libre choix et peuvent avoir un effet dissuasif. Que penseriez-vous d’un thérapeute qui ne vous laisserait pas sortir de son bureau ?

Ayez du contenu 
Un site Web n’est pas une carte d’affaire ! L’internaute qui visite des sites à la recherche d’un professionnel de la psychologie s’attend à beaucoup plus. Il veut savoir dans quoi il 
« s’embarque » et avec qui. Il est donc indispensable d’écrire quelques pages pour présenter votre approche privilégiée, décrire ce qui se passe dans vos ateliers, votre philosophie de travail, etc. Il ne s’agit pas de raconter votre vie et vos loisirs, mais de vous présenter de façon professionnelle. Par exemple, vous pouvez mettre un résumé d’une de vos publications, d’une de vos lectures concernant votre orientation théorique ou encore, une description d’une technique psychothérapeutique que vous utilisez.

Une image vaut mille mots
Ce proverbe s’applique aussi à votre site Web et à Internet ! Oui, la sobriété est importante, mais nous sommes tout de même sur le Web ! Il est tellement facile de numériser des photographies et des images qu’il est incontournable d’en placer quelques-unes sur votre site. Vous pouvez ajouter votre photo et pourquoi pas une photo de votre bureau. Vous pouvez aussi agrémenter vos textes avec des photos de pionniers de la psychologie ou tout autre image en lien avec votre approche.

Respectez votre code de déontologie
Être sur le Web ne vous soustrait en rien de vos obligations professionnelles et de votre code de déontologie ! Tous les professionnels de la psychologie qui sont membres d’une organisation professionnelle (ordre, corporation, fédération) régissant la pratique d’une profession (psychologue, psychiatre, infirmière, conseiller d’orientation, etc.) doivent respecter leur code de déontologie. Bien que la plupart des codes de déontologie ne spécifient pas encore de normes particulières pour l’affichage sur le Web, la pratique de la psychothérapie via Internet et l’échange de courrier électronique, cela ne vous relève pas de vos obligations professionnelles. Dans tous les cas, il peut être très instructif de s’informer auprès de votre organisation professionnelle afin de connaître les règlements concernant votre profession sur l’Internet. 

Internet est un phénomène qui va sans doute transformer la pratique de la psychologie dans les prochaines décennies et plusieurs organisations ont déjà en place des groupes de travail qui s’y intéressent et travaillent sur la question. N’hésitez pas à contacter les organisations professionnelles, elles ont peut-être des renseignements intéressants à vous partager.

Répondez toujours aux internautes qui vous écrivent 
L'internaute qui prend la peine de vous écrire mérite une réponse ! S’afficher sur le Web est une responsabilité autant qu’un privilège. Une réponse brève est, sans aucun doute, préférable à une absence de réponse de votre part. Encore ici, n’oubliez pas votre code de déontologie. Celui-ci devrait être à la base de toutes vos communications avec vos clients, même celles par courrier électronique. Si vous vous absentez, vous pouvez avoir un répondeur automatique qui répondra à l’internaute en postant un message que vous aurez rédigé auparavant. Si une réponse demande un long traitement, envoyez un accusé de réception et expliquez la situation. Finalement, si votre succès sur le Web est tel que vous êtes submergé de courrier, vous pouvez rédiger un message type qui orientera les internautes vers les sites de vos collègues ou d’autres ressources disponibles. 

Conseils généraux pour la conception et la réalisation d’un site Web.

Évitez les pages trop lourdes
Les pages trop lourdes se chargent très lentement. En général, l'internaute n'aime pas attendre, il clique et vous quitte pour se rendre au site suivant. Le temps de chargement de vos pages ne doit pas excéder 15 secondes. Au total, avec les images et le texte, elles devraient peser moins de 70 Ko. Faites des tests et chronométrez le temps de chargement de vos pages. 

Votre site doit être accessible
L’accessibilité de votre site est primordiale. Le choix d’un hébergeur de qualité est essentiel. Renseignez-vous sur leurs statistiques d’accessibilité. 

Respectez les standards dans le design et la résolution
Déroger des standards vous pénalise ! En conséquence, l’affluence sur votre site s’en trouvera réduite. De plus, la conception de votre site doit prendre en compte les différentes résolutions d'écran. Idéalement, votre site doit être parfait pour toutes les résolutions, mais cela n'est pas toujours possible. Dans ce cas, adoptez la résolution standard qui est de 800 X 600 pixels.

Évitez les sites avec des cadres
Les pages HTML, composées de plusieurs autres pages à l’aide de cadres ou de « frames », sont très pratiques, mais de moins en moins utilisées. Elles peuvent interférer avec les robots des moteurs de recherche qui visiteront votre site et nuire à votre référencement.

Suivez la règle des trois clics
Un internaute qui arrive sur votre site doit pouvoir trouver une information en moins de trois clics. Essayez d’offrir plusieurs façons de naviguer et de trouver l’information sur votre site : classement thématique, section des nouveautés, moteur de recherche interne, etc. Surtout, toutes les pages de votre site devraient comporter un lien de retour vers la page d’accueil.

N’ajoutez pas inutilement de « pop-up »
Les « pop-up » sont ces fenêtres qui s’ouvrent automatiquement à l’arrivée sur une page Web. Elles servent la plupart du temps à afficher de la publicité et elles sont parfois pratiques. Malheureusement, elles polluent très vite l'écran de l'internaute et créent un effet de surprise désagréable surtout lorsqu’elles se répètent à chaque fois que l’on ouvre une nouvelle page sur un site Web.

Indiquez toujours un titre à vos pages
Règle élémentaire pour être visible dans les moteurs de recherche, indiquez toujours un titre à vos pages dans le code HTML. Cela permettra aux moteurs de recherche de mieux positionner votre site. De plus, le titre s’affichera dans les résultats et amènera l’internaute à vous visiter.

Évitez certains contrastes…
D’abord, évitez complètement l’utilisation d’une police de caractères de couleur blanche sur un fond sombre car elle ne s'imprime pas à moins de paramétrer spécifiquement l'imprimante. De même, évitez une police de caractères de couleur blanche ou de couleur fluorescente sur un fond noir surtout si vous avez un long texte à présenter. L’effet peut être intéressant, mais l’internaute se lassera vite de cette présentation car le texte est plus difficile à lire. Certaines personnes n’y arrivent tout simplement pas et fuient délibérément les pages sur un fond noir.
..

.

Alain Rioux, Ph. D., Psychologie, Québec, Canada
Gestionnaire de Psycho-Ressources
Page Psycho-Ressources

.

Ce texte est la propriété de Alain Rioux. Toutes reproductions sans l'autorisation de l'auteur est interdite. 
Conception et mise à jour  Alain Rioux, Ph., D., Psychologie, Tous droits réservés, © Copyright 2007-2008.