La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.

.
La construction

psychologique 

du sujet 

Par Steve Abadie-Rosier
Psychanalyste - Psychothérapeute - Sexologue
Auteur en médecine scientifique et psychopathologie
Paris - France
Éditions: Les Neurones Moteurs, France
Voir également: Les processus psychiques 

 


La construction psychologique du sujet
Auteur: Steve Abadie-Rosier - Éditions: Les Neurones Moteurs - Paris, France

256 pages - format : 11,5 x 22 cm - broché
ISBN : 978-2-918398-01-1
Prix public : 27 € TTC (France) + participation aux frais de port et d’emballage : 4 €
Disponible à la vente à partir du 20 octobre 2009 en librairie le 13 novembre 2009
Pour commander: commandes@neurones-moteurs.com  

 SOMMAIRE

La construction psychologique du sujet examine de façon didactique les différentes étapes de la construction de la personnalité et de l'identité sous l'angle psychanalytique.

De la naissance à l'âge adulte, le sujet change et s'adapte constamment... La psychopathologie est bien évidemment le résultat de cette construction. Pourtant, cette approche diachronique est d’ordinaire peu présente dans la littérature psychanalytique, qui aborde les stades ou les topiques sans nécessairement établir de parallèles avec les troubles psychiques qu'ils sont susceptibles d'engendrer.

Synthétisant, en une approche originale, les œuvres de Sigmund et Anna Freud, Victor Tausk, Karl Abraham, Melanie Klein, René Laforgue, Susan Isaacs, Margaret Mahler, Germaine Guex, Sacha Nacht ou encore Paul-Claude Racamier, l’auteur étudie dans une première partie le développement psychique du nourrisson à l’adulte, avant de fournir quelques éléments de psychopathologie psychanalytique, évoquant systématiquement au passage son impact sur la sociabilité et sur la sexualité.

Cet ouvrage s’adresse aux professionnels :

  • de la santé mentale : psychanalystes, psychiatres, psychothérapeutes, psychologues ;

  • de la sexologie et de la relation de couple : sexologues cliniciens, sexoanalystes, sexothérapeutes, conseillers conjugaux ;

  • du développement personnel, du counselling et du coaching, psychologues d’entreprise et cadres de la fonction Ressources humaines.


Les professionnels des arts du spectacle (théâtre, cinéma, etc.), trouveront dans ce petit ouvrage nombre d’éléments utiles pour la construction des rôles et des personnages.


L'AUTEUR

Psychanalyste clinicien et didacticien, psychothérapeute, Steve Abadie-Rosier est reconnu pour son expertise en psychocriminologie (notamment grâce à ses recherches sur les cuirasses caractérielles du sujet criminel), ainsi qu’en psychotraumatologie.

Volontiers considéré comme le psychanalyste de l’irréparable ou de la limite, Steve Abadie-Rosier est un spécialiste de la psychothérapie de soutien et du traitement de la dépendance. Il est spécialisé dans les états de modification de la conscience et centre ses recherches sur le matériel inconscient de l'homme sous hypnose directive et clinique.

Enfin, il œuvre régulièrement, en tant qu’expert, pour diverses organisations internationales.
Steve Abadie-Rosier est également l’auteur des Processus psychiques, paru chez le même éditeur en juin 2009.


EXTRAIT

Introduction

Le clinicien que je suis idéalise certainement un peu trop la formation de ses confrères : l’exigence et la clarté de la pensée sont indispensables pour une clinique affûtée et différente. Les connaissances théorico-cliniques doivent quant à elles être rapidement dépassées au profit d’une prise en charge fondée sur l’autonomie et la liberté du sujet ― et non sur l’enfermement rassurant (pour le clinicien) de la nosographie psychanalytique.

Cette contrainte, je me l’applique lorsque je conçois mes propres ouvrages ; en endossant ma casquette d’auteur, mon souhait est que l’on puisse consulter ces pages, en dehors du cadre d’une recherche systématique : en laissant l’esprit glisser d’un terme ou d’un rappel historique à un autre développement, parfois apparemment éloigné. J’ai cherché à privilégier ce qui autorise une élaboration personnelle, entre les mailles des concepts et dans le flux des associations de mes lecteurs, car telles sont bien la leçon et l’originalité de la pensée et de la découverte freudiennes.
La construction et la structuration de la personnalité peuvent être envisagées sous plusieurs conceptions : biologique, sociale, éducationnelle… Dans cet ouvrage je dresse de façon didactique les différentes étapes de cette construction sous l’angle psychanalytique. L’appareil psychique reste complexe pour les scientifiques ; nous ne savons ni ne maîtrisons pas grand-chose sur l’influence de l’hérédité ou de l’éducation dans l’édification psychique du sujet. Cette construction est en perpétuel mouvement : de la naissance à l’âge adulte, le sujet intensifie, change, s’adapte… Il n’en demeure pas moins que cette évolution nous amène à constater que les pathologies mentales sont issues de cette construction.

Mes analysants et mes patients me font souvent part des erreurs commises par la structure parentale : père absent, mère violente (ou inversement)… Silences, non-dits, gestes traumatiques…. Autant de coups de fouet qui marquent cette construction psychologique et définiront l’adulte à venir.
L’évolution des âges, de la naissance à la l’âge adulte, est peu présente dans les théories psychanalytiques ; l’on aborde certes les stades ou les topiques, mais sans nécessairement établir de parallèles avec les troubles psychopathologiques qu’ils sont susceptibles d’engendrer. 
Souvent l’on enserre le spécialiste en médecine scientifique, psychopathologie et psychanalyse dans un personnage obscur, hermétique, utilisant un jargon où le lecteur se perd et ne peut trouver un quelconque apaisement, tant les troubles sont imbriqués. En fait, il existe peu de troubles isolés en psychopathologie : le sujet est un tout, que l’analyste doit considérer dans sa « globalité » pour que son diagnostic et sa prise en charge soient rapides et efficaces.

Pourquoi une telle approche et à qui s’adresse cet ouvrage ?

Il est évident que la psychanalyse s’adresse à tous ceux qui veulent se dépasser, se connaître et « être », ainsi qu’aux étudiants ― en psychologie essentiellement, mais aussi en lettres, en philosophie, en sciences humaines et en médecine.

Cet ouvrage s’adresse également à tous les psychanalystes désireux de parfaire leur formation et de compléter par quelques repères aisément consultables les réflexions que leur inspirent les séminaires qu’ils fréquentent, au même titre que les cures qu’ils assurent et qu’ils me relatent dans ma pratique d’analyste-superviseur.

Il intéresse également les spécialistes des nombreuses disciplines qui ont désormais affaire avec la psychanalyse et espèrent trouver un travail de référence qui, au delà des jargons et des effets de mode, réponde aussi précisément que possible aux questions qu’ils se posent, conduits qu’ils peuvent être à en utiliser certaines hypothèses dans leur pratique quotidienne. Je pense notamment aux médecins praticiens ou chercheurs, aux avocats, aux juristes, aux philosophes, aux sociologues, aux enseignants ou aux professionnels du spectacle. J’ai en effet conduit ― et continue de le faire ― l’analyse d’un certain nombre de comédiens qui, tous, expriment le désir de comprendre leur mode de fonctionnement ou leurs mécanismes de défense. Il s’agit pour l’acteur de construire son personnage, ce qui sous-entend de l’incarner sur scène au lieu de se contenter de le revivre. Cette démarche suppose le contrôle et la critique de soi. La connaissance de la construction psychologique vise grâce à l’usage actif et orienté de la psychanalyse à équilibrer vie intérieure et vie extérieure, qui doivent se soutenir mutuellement afin de libérer totalement l’acteur. Loin d’être asservi, il devient alors créateur, jouant à volonté de son instrument et trouve, comme l’a dit Louis Jouvet, avec le véritable sens de son métier, celui de sa propre vie.

J’ai adopté une présentation à la fois approfondie et maniable de concepts psychanalytiques d’autant moins connus qu’ils se trouvent trop superficiellement évoqués.
Par son mode de présentation, cet ouvrage espère intéresser enfin tout « honnête homme » désireux de s’informer ou de faire le point sur une théorie et une pratique qui ont bouleversé depuis le début du XXe siècle le regard que l’homme jette sur lui-même, son passé et son rapport avec les autres.
Enfin, il est important d’ouvrir un champ peu connu en médecine scientifique et psychopathologie : celui de la régulation par l’analyse. Les notions de régulation ou d’autorégulation paraissent associées aux processus d’autoattention et d’autoemprise. Pourtant l’emprise dissymétrique d’une source sur une base, fut-elle analytique, n’est pas elle-même régulatrice. Elle correspond à un structure qui, après construction et détermination, s’apparente à la notion anglaise de « control », qu’il est préférable de traduire en français par « maîtrise » plutôt que par « contrôle », synonyme de vérification et de surveillance, c’est-à-dire en totale contradiction avec la psychanalyse qui, elle, libère et désaliène.
Ainsi, l’analyse ― comme l’emprise ― n’est pas régulatrice en soi. Et des situations d’équilibre qui paraissent automatiques ou évidentes, comme allant de soi, sont généralement le fruit de l’association de facteurs multiples interagissant favorablement. Ceux-ci sont susceptibles de modifications ou d’altérations selon des modalités également rencontrées en écologie, en physiologie ou en sociologie.
Le recours à une démarche analytique peut par conséquent être vu comme un moyen d’assurer à nouveau les conditions de la régulation, comme processus cette fois.

Lorsque la régulation analytique ou la construction psychologique du sujet est défaillante, le sujet verbalise un sentiment de mort imminente, comme le montre la pratique quotidienne en psychotraumatologie ou en criminologie, où le sujet « ne sait plus », « ne voit pas », « se détruit » et pose une question fondamentale, fondatrice de tout homme au sens générique du terme :

« Est-il juste de vouloir vivre à tout prix ? »

Steve Abadie-Rosier


TABLE DES MATIÈRES

Introduction

1re partie
Le développement psychique

I. L'énergie psychique

  • Étude des pulsions

  • Les formes pulsionnelles

  • Le modèle théorique du conflit

  • Le domptage des pulsions

II. Les topiques

  • Première topique. Le conscient. Le préconscient. L'inconscient

  • Deuxième topique. Le ça. Le moi. Le surmoi

  • Le caractère oral

  • Le caractère anal 

III. La psychogenèse du nourrisson

  • Le stade oral. Le stade oral précoce. Le stade oral cannibalique

  • L’apport kleinien. La position schizo-paranoïde. La position dépressive

  • Le concept de phantasme. Les phantasmes liés à la mère. Les phantasmes liés au père

IV. La psychogenèse de l'enfant

  • La sexualité infantile. Le stade anal. Le stade phallique

  • La période de latence. Les deux phases de la période de latence. Circonstances du développement des névroses infantiles. Symptômes de la période de latence. Névrose et psychose de la période de latence. Thérapie de la période de latence

  • Le doudou, ou objet transitionnel

V. L'adolescence

  • Qu'est-ce que l'adolescence ?

  • La phase de deuil

  • L'idéal du moi et le narcissisme
    La quête d'une identité

  • L'adolescence et le désir amoureux

  • L'agressivité et la violence

  • Les mécanismes de défense

  • La dépression chez l'adolescent

VI. La psychologie de l'adulte

  • Approche des différents caractères

  • Le caractère oral

  • Le caractère anal

  • Le caractère phallique

  • Le caractère génital

2e partie
Névroses, psychoses et perversions sexuelles

VII. Les névroses

  • Les névroses traumatiques. La névrose d'abandon. La névrose d'échec

  • Les névroses actuelles. La névrose d'angoisse. La neurasthénie. L'hypocondrie. Les résistances du moi contre la guérison

  • Les névroses de transfert. L'hystérie. L'hystérie de conversion. L'hystérie d'angoisse et les phobies. La névrose obsessionnelle

VIII. Les psychoses

  • Les mécanismes de la psychose. Le cycle angoisse / délire. L'infantile et la relation primaire à l'objet. Le narcissisme

  • Les formes aiguës

  • Les psychoses maniaco-dépressives

  • La schizophrénie. L’hébéphrénie. La catatonie. L’autisme. La paranoïa

  • Le transfert psychotique

X. Les perversions sexuelles

  • Les pulsions sexuelles

  • Approche psychanalytique

  • Construction relationnelle

  • Forme clinique

Conclusion

Indications bibliographiques
Glossaire
Index des mots-clés


Par Steve Abadie-Rosier
Psychanalyste - Psychothérapeute - Sexologue
Auteur en Médecine Scientifiques et Psychopathologie
Paris - France

256 pages - format : 11,5 x 22 cm - broché
ISBN : 978-2-918398-01-1
Prix public : 27 € TTC (France) + participation aux frais de port et d’emballage : 4 €
Pour commander: commandes@neurones-moteurs.com  
...

Ce texte est la propriété des auteurs. Toutes reproductions sans l'autorisation de l'auteur est interdite. 
Conception et mise à jour  A. Rioux, Ph.D., Psycho-Ressources, Tous droits réservés, © Copyright 2009.