La bibliothèque de psychologie de Psycho-Ressources

.
Apprendre à aimer… ou Oser aimer
Par Louisa Lou Aubé
Psychologue, Québec, Canada.
Ma page Psycho-Ressources 

.
L’amour est à ce point important dans nos vies que nous lui consacrons une fête annuelle… Avec le mois de février, vient la St-Valentin. La fête de l’Amour. Pourtant, c’est à chaque jour qu’il importe de se témoigner de l’amour, de la tendresse et de l’affection et de se signifier l’importance mutuelle que l’on a l’un pour l’autre. L’importance de cette expression est dans la constance, c’est-à-dire d’entretenir l’amour comme on prend soin d’un jardin… Ainsi c’est la St-Valentin à l’année ! Et il y a plusieurs sortes d’amour. En commençant par l’amour de soi, celui de nos aînés, celui de nos enfants que l’on chérit, ce lien filial d’amour inconditionnel. L’amitié est aussi une autre forme d’amour… au niveau de l’âme. Et bien sûr, lorsque l’on rencontre un être avec qui il devient possible d’épanouir encore davantage ce que l’on est, ensemble, au quotidien, de déployer toutes grandes nos ailes ! On dit d’ailleurs qu’aimer, c’est « regarder et marcher ensemble dans la même direction… » Cela est parfois exigeant, impliquant. Ça nécessite notre volonté aimante. Car c’est aussi quand c’est difficile que c’est le temps d’aimer… La Pleine Conscience face à l’amour. Comme autant de gestes de Solidarité face à notre prochain, celle envers les personnes touchées par les Tsunamis par exemple, c’est un appel à l’amour !
.

En échangeant avec quelques amis, me sont montées plusieurs réflexions que j’ai le goût de vous partager, en toute simplicité. En ce jour bien spécial que l’on dédie à la célébration de l’amour dans nos vies, pour ne pas que cela devienne seulement une occasion de consommation de société, c’est à nous de transcender cet aspect pour redonner son vrai sens à cette fête. En prenant le temps… ensemble… de faire un bilan, en étant ouverts mutuellement, en s’accueillant avec respect dans tout ce que l’on est pour se dépasser encore et aller plus loin dans l’engagement. Car l’amour est aussi acte. Cela demande une unification de tout l’être, d’être cohérent avec ce que l’on exprime quand on dit « je t’aime », jusqu'au fond de notre cœur et de l’actualiser… de tant de manières…

.
Aimer c’est aussi accepter d’être vulnérable. Et pour cela, il faut être fort/e intérieurement. Afin que l’on aime non pas parce que l’on a besoin de l’autre, mais que l’on choisisse d’être vulnérable face à l’autre parce qu’on l’aime, c’est toute une nuance ! Ainsi l’amour se vit et s’épanouit dans la liberté et la confiance mutuelle et réciproque dont elle est la base de tout lien significatif qui permet la croissance.

Puisse cette occasion nous permettre de se rappeler de souligner chaleureusement ce que l’on porte de tendresse, de passion, de ferveur, d’attachement, de bien-être, de complicité, de confiance, de simplicité, de joie, de liberté et de Présence tout au long de l’année ! Puisque l’amour, au fond, c’est comme une danse, dans laquelle il importe de trouver un rythme commun, de se rejoindre et se comprendre en complicité sans les mots, mais à travers toute une attitude qui permet que cela traduise une harmonie. Cela est dense, c’est puissant, ça a une portée…
.

Enfin, l’amour est immortel puisqu’il est plus fort que la mort et que l’on demeure dans le cœur de ceux et celles qui nous aiment et que l’on porte intérieurement ces êtres aimés qui vivent toujours en nous… 

Pour poursuivre cette réflexion, je vous propose la lecture d’un livre qui s’intitule « Le futur de l’amour » (il est présent !) approfondissant « le pouvoir de l’âme dans les relations intimes… » de Daphné Rose Kigma. (…) Reste qu’il n’y a rien comme de le Vivre au jour le jour… Aimer.

.
© Tous droits réservés - Louisa Aubé

Ce texte est la propriété de Louisa Aubé, Psychologue. Toutes reproductions sans l'autorisation de l'auteur est interdite.
Conception et mise à jour  A. Rioux, Tous droits réservés, © Copyright 2010.